This article was added by the user Anna. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

La plateforme contre la corruption et le chômage au Mali (PCC) a-t-elle changé de vocation ?

Depuis un certain temps l’opposant politique et militant anticorruption, le président de la Plateforme contre la corruption et le chômage au Mali (PCC) plus connu sous le nom de Clément Dembélé lance des diatribes contre le premier ministre Dr Choguel Kokalla Maiga.


En effet, Monsieur Dembélé est un militant actif contre la corruption, l’impunité et le chômage au Mali, il a créé cette plateforme favorablement tentaculaire dans le projet d’éveil des consciences, de formation des masses et d’éducation de la génération future à l’aune des moyens technologiques afin de donner au citoyen le moyen de changer son destin.
L’objectif de la plateforme est  de lutter contre la corruption, l’impunité et le chômage au Mali parce que tous les problèmes viennent principalement de ces domaines ci.
Mais aujourd’hui il s’avère que depuis l’arrestation de Soumeylou Boubeye MAIGA, Monsieur Dembélé ne lutte que contre l’actuel premier ministre Dr Choguel Kokalla Maiga.
Monsieur Clément Dembélé que se passe-t-il ? Nous ne voulons pas faire l’avocat du diable et prendre partie pour Monsieur Maïga mais rappelons que encore des dizaines de corrupteurs courent toujours dans la nature a commencé par Boubou Cissé.
On se demande si la Plateforme de lutte contre la corruption et chômage a changé de vocation pour lutter contre le premier ministre qui n’a que des avis favorables et le soutien totale de la population malienne.
De plus, deux rapports sont sortis le mercredi et le jeudi passé du vérificateur général et de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite. Serait-ce pour nous amadouer ? Y’a-t-il des réels changement ? Pourquoi s’attaquer à l’actuelle Premier Ministre ? Pourquoi ne pas s’attaquer contre les corrupteurs sur lesquels nous avons de réelles preuves ? Quand est-ce que Clément portera plainte contre les personnalités impliquées dans ce nouveau rapport ?
Si vous prenez le temps de lire ces deux rapports, vous verrez que selon leurs dires, je site « il apparait que 27,99% des recommandations ont été entièrement mises en œuvre par les entités contrôlées, 54,71% sont en cours de mise en œuvre et 17,30% n’ont pas été mises en œuvre ». Donc si nous comprenons bien 54,71% sont en cours de mise en œuvre et 17,30% ne sont pas mise en œuvre. Vous êtes d’accord pour dire que se sont des taux tout de même élevés n’est-ce pas ? Vous préférez contrôler Monsieur Maïga que de remédier à l’avancée de ces recommandations. Selon l’extrait de l’Ordonnance n°2015-032/P-RM du 23 septembre 2015 portant création de l’OCLEI : Article 4 : «  L’Office central de Lutte contre l’Enrichissement illicite a pour mission de mettre en œuvre l’ensemble des mesures de prévention, de contrôle et de lutte envisagées au plan national, sous régional, régional et international contre l’enrichissement illicite ».
Monsieur Clément Dembélé être contre le Premier Ministre actuel n’est pas une volonté de la population malienne au contraire, surtout sans preuves. Vous êtes à la tête d’une organisation qui a la chance, la possibilité d’arrêter de grands corrupteurs. Plusieurs n’ont toujours pas été arrêté et pourtant les preuves sont sous vos yeux. On était bien partis en condamnant Boubeye Maïga il faut continuer dans ce sens. Reprenez-vous Clément Dembélé que se passe-t-il ?