Espace-interpellation-démocratique-conference-droit-homme-eid-mediateure-republiqueLe gouvernement malien vient de décider du report de l’édition 2020 de l’Espace d’interpellation démocratique (EID).

Le Mali, depuis mars dernier, est affecté par la pandémie du Covid-19 qui a obligé le gouvernement à mettre en place l’état d’urgence sanitaire. En raison des mesures édictées par les pouvoirs publics pour lutter contre la pandémie de la Covid-19 et en prenant en compte les observations formulées par le Médiateur de la République dans sa correspondance n° 0424 adressée le 13 août 2020 au Premier ministre, l’EID est reporté, affirme le communiqué du Médiateur de la République.

L’Espace d’interpellation démocratique (EID), a été instauré au Mali depuis les années 1994. Il permet aux citoyens se sentant lésés par la justice ou les pouvoirs publics, d’interpeller publiquement les autorités pour avoir justice. Il a lieu tous les 10 décembre, journée internationale des Droits de l’Homme.

Conscient et respectueux de l’attachement de notre peuple à l’exercice de démocratie nationale que constitue l’EID, le Premier ministre de la transition rassure nos compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur que ce forum reprendra ses activités dès que les conditions sanitaires le permettrontpoursuit le communiqué.

L’Espace d’Interpellation Démocratique (EID), créé sous la première mandature de la 3è République, a pour objet d’informer les opinions publiques nationales et internationales de l’état de la situation des droits humains dans notre pays.

Aminata Agaly Yattara.

Source : Mali Tribune

Mamadou Makadji ORTM en DIRECT