182350957_2003518096468578_2590412023733001765_n

Ce jeudi matin  06 mai, les agents de santé de l’hôpital Gabriel Touré sont massivement sortis pour protester contre le remplacement du directeur général Docteur Abdoulaye Sanogo de l’hôpital par un colonel du nom Moussa Sidibé.

Les travailleurs de l’hôpital ne digèrent pas cette situation qu’ils trouvent abusée et injuste. Ils sont surpris que cela s’est produit.

Ils étaient plus d’une cinquantaine à manifester avant d’être chasser par les forces de l’ordre.

Selon le docteur Djiré Mohamed Kassoum pédiatre chirurgien, le directeur a été informé de son remplacement par texto par Mme le ministre de la santé. Même pas un appel téléphonique à plus forte raison un document administratif.

Ils exigent d’une part explication de la part de la ministre de la santé aux noms de tous les travailleurs de l’hôpital. Elle est seule responsable de tous les patients qui souffrent qui ne reçoivent pas de soins aujourd’hui.

D’autre part qu’on remet leur directeur à sa place.« Qu’on ne tous pas à notre directeur un point c’est tous, on ne veut pas de problème » dixit Dr Djiré. Avant d’ajouter que « l’arrivée du Dr. Sanogo à la tête de l’hôpital Gabriel a été un grand progrès. »

Toujours selon Dr Djiré, Le directeur Sanogo a donné un nouveau visage à l’hôpital tout commence à être digitalisé comme dans un hôpital occidental, à commencer par la formation des agents de la santé sur le système digital. Les scanner fonctionnent aujourd’hui grâce à sa bonne gestion et on voit moins en moins de corruption dans le circuit. Même récemment il a débloqué 150 millions l’achat de nouveaux lits d’hôpital. 100 jeunes agents santé qui seront formés.

Avant l’hôpital empruntait à la banque pour payer les cadres, mais maintenant il peut les payer sans l’aide de personne.

« Nous ne défendons personne, cependant notre lutte c’est la justice sociale, soutenons les cadres compétents. » conclu-t-il.

O.T

Maliact.net

Oumou Traoré