Contesté par les syndicats de l’Education et des leaders religieux, Soumeylou Boubèye Maïga jouit toujours de la confiance du président IBK

En vue d’apaiser le climat socio-politique, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, dans son adresse à la Nation, le dimanche 14 juin dernier, a annoncé une série de mesures. Suite à ce message, M. Soumeylou Boubèye Maïga, ancien Premier ministre, a livré son analyse dans laquelle il invite le Président IBK à prendre des décisions qui correspondent à la gravité potentielle de la situation.

En effet, au cours de ses analyses du message du chef de l’État, l’ancien Premier ministre estime que pour relever les défis auxquels font face le pays, le président de la République doit user de ses prérogatives constitutionnelles pour apporter les réponses adéquates aux problèmes.

Ainsi, dans ses analyses, M. Soumeylou Boubèye Maïga, ancien Premier ministre, a reconnu que la décision de s’adresser à la Nation est bonne, parce que dit-il, « la parole du président était attendue. Globalement, je peux dire qu’il a bien énuméré les problèmes auxquels nous faisons face. Maintenant ce qui est attendu du président, c’est qu’au-delà du constat, il puisse prendre des décisions qui correspondent à la gravité potentielle de la situation ».

Pour lui, « le Président IBK doit aller beaucoup plus loin et être au-dessus de la mêlée en restant habité en permanence par sa mission, qui est d’aider à reconstruire le pays sur des bases de cohésion, de consensus pour trouver une solution au problème.De ce point de vue-là, pour moi la question centrale, c’est d’abord la question institutionnelle. Parce que par rapport aux différents défis que le Président de la République a énoncés et qui font l’objet de revendications et de préoccupations de la part des populations, nous ne pourrions relever aucun de ces défis s’il n’y a pas une confiance absolue des citoyens dans les Institutions ».

Comme il l’a indiqué (…)

Source : Nouvel horizon

Oumou Traoré ORTM en DIRECT