Mali
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Report des élections présidentielles : l’appel du 20 février pour sauver le Mali exige le respect des échéances prévues en février 2024

Dans un communiqué, la Coordination des organisations de l’appel du 20 février pour sauver le Mali reste intransigeant sur le respect du 04 février 2024 pour organiser le 1er tour de la présidentielle et tenir, s’il y a lieu, le 2è tour de la présidentielle le 18 février 2024 mettant ainsi définitivement fin à la Transition.

– prend acte de la décision unilatérale du Gouvernement de la Transition d’organiser exclusivement l’élection présidentielle pour mettre fin à une transition qui n’a que trop duré contrairement à son engagement initial;

– prend également acte de la modification unilatérale des dates de la tenue du 1er tour et du 2 em tour de l’élection présidentielle respectivement annoncé pour les 4 et 18 février 2024.

La Coordination des organisations de l’Appel du 20 février, réaffirmant son attachement à ses objectifs, rappelle que ceux-ci se résument aujourd’hui, après un semblant referendum constitutionnel, au retour à l’ordre constitutionnel et le respect du chronogramme électoral de la transition.

Au regard des menaces graves liées à ces modifications unilatérales et surtout leurs conséquences sur les populations maliennes déjà meurtries par une transition de plus de trois ans de souffrances ahurissantes, l’Appel reste intransigeant sur le respect du 04 février 2024 pour organiser le 1er tour de la présidentielle et tenir s’il y a lieu le 2e tour de la présidentielle le 18 février 2024 mettant ainsi définitivement fin à la Transition.
Tout report en dehors de ces dates conduirait la Coordination des organisations de l’appel du 20 février pour sauver le Mali à tirer toutes les conséquences qui s’imposent.

Pour la coordination des organisations de l’Appel du 20 février pour sauver le Mali, les dates sus indiquées restent irréversibles pour un retour à l’ordre constitutionnel.

Fait à Bamako, le 26 Septembre 2023
Pour la Coordination