logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Mali

Salif Kéïta : « L’Afrique est entrain de quitter sa culture pour une autre, qu’elle ne connaît pas »

Salif Keita, auteur de l’album « un autre blanc » et icône de la musique mandingue, a exprimé sa position face à la création des États-unis d’Afrique, dans une récente interview accordée à AfriqueMagazine.

« Je crois à une complémentarité entre les continents, un monde qui bouge, Blancs et Noirs ensemble. Quant au panafricanisme, ça n’arrivera jamais », a-t-il affirmé.

Poursuivant, Salif a poussé un coup de gueule contre l’Union africaine: « le budget de l’union africaine est constitué de fond extérieur, les africains n’ont pas compris la démocratie » .

Et pour rémédier, Salif Kéïta mise sur l’éducation : « l’Afrique doit s’instruire, se cultiver pour mieux comprendre les choses dans leurs vrai sens. L’éducation c’est la priorité, réglons ce problème d’instruction et à partir de là, on pourras avancer » .

L’auteur du tube « Mandjou » invite les pays africains, à s’inspirer de la Chine pour voir le bout du tunnel : « ce pays qui dans les années 1950 n’était rien, a avancé aujourd’hui tout en gardant sa culture de base tandis que L’Afrique est entrain de quitter sa culture pour une autre, qu’elle ne connaît pas », alertera-t-il.

Le chanteur malien reste confiant et appelle les autorités politiques africaines, â instaurer une véritable volonté politique pour développer le continent.

Adama Hawa 

http://generations224.com/

Commentaires via Facebook :

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO