Senegal
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Banque de sang de l’hôpital Heinrich Lübke : Le parti Deug Mo Woor a mobilisé 53 poches des donneurs citoyens

Jeudi, à Diourbel, la jeunesse du Parti Deug Mo Woor de Pape Modou Fall, Directeur de l’emploi, a mobilisé 53 poches de sang au profit de la banque de sang de l’hôpital Heinrich Lübke de Diourbel des donneurs citoyens de Diourbel qui n’attendaient que cette occasion propice pour montrer et valoir leur amour social.



Banque de sang de l’hôpital Heinrich Lübke : Le parti Deug Mo Woor a mobilisé 53 poches des donneurs citoyens

À cette occasion, Mbaye Niang, le chef de centre d’incubation de la direction de l’emploi à Diourbel et responsable politique du Parti Deug Mo Woor de Pape Modou Fall à Diourbel, a expliqué que le Parti Deug Mo Woor avec les membres des différents quartiers de Diourbel se sont réunis au niveau du centre-ville, au niveau du jardin public des Martyrs de l’Ouganda, pour organiser un don de sang au nom de la jeunesse du parti, en collaboration avec la banque de sang de Diourbel.

Une façon de participer à cette pénurie manifeste au niveau de la banque de sang. Et pour aussi répondre à l’appel que la banque de sang fait souvent aux citoyens sur toutes les plateformes de communication de Diourbel pour participer à cet effort social. C’est en tant qu’acteurs politiques et acteurs de développement qu’ils ont jugé nécessaire de participer à cette action de solidarité qui doit être suivie en permanence pour le bien-être de tout le monde.

C’est pourquoi, aujourd’hui, a-t-il expliqué encore, ils sont parvenus à rassembler près de 53 poches. Et en tant que parti politique, c’était, pour eux, de veiller aussi au bon fonctionnement de tous les secteurs qui interpellent la vie humaine. Notamment au niveau de la santé comme Diourbel en a besoin. Parce que souvent, il y a des femmes qui accouchent, des gens qui subissent des opérations.

En tant que politique, depuis les élections législatives, a-t-il fait noter, ils n’ont aucune activité. Donc, pour la première fois, après cette longue pause politique, il fallait commencer par une action sociale ; d’où l’intérêt d’organiser ce don de sang qui est purement social, car avant tout, c’est la santé.


Tribune