Tunisia
This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Le poème du dimanche : ‘‘Les anges comme je les sais’’ de Christian Bobin

Né en 1951 au Creusot, en Bourgogne, le poète Christian Bobin est certainement l’une des meilleures voix de la poésie française actuelle, il vient de s’éteindre à l’âge de 71 ans.

Christian Bobin a laissé une œuvre importante, profonde, écrite comme des fragments de lumière et de vie, loin du bruit et du tintamarre, paroles intérieures, philosophiques, enracinées dans la nature, son amour et sa célébration, sagesses, méditations et contemplations, loin de la fureur du monde et des courants de mode.

Entre Le Huitième Jour de la semaine, en 1986, et Les différentes régions du ciel, en 2022, il a publié une dizaine de recueils de poèmes. Et plusieurs romans et essais.

Tahar Bekri

Les anges comme je les sais

n’ont qu’un seul travail

qui est d’arrêter de suspendre

interrompre la vie ordinaire

l’eau courante de la vie

comme on dresse un barrage sur un fleuve

pour avoir un peu plus d’eau d’énergie

Après on peut reprendre poursuivre

après on peut entendre

la bonne nouvelle

de vivre

après seulement

Les anges ne sont pas des personnes

ne sont que des silences

de purs gardiens

si on regarde bien

On ne peut en voir souvent

dans les jardins publics

auprès d’une femme

penchée sur son enfant

ou d’un arbre

incliné sur son ombre