Les quotidiens béninois parvenus lundi à APA traitent essentiellement de sujets politiques et de l’exécution du projet asphaltage. « Mise en oeuvre du projet asphaltage, Encore une sortie pédagogique du président Talon » titre La Nation qui rapporté que : « Préoccupé par les différents projets en cours de réalisation dans le cadre de l’aménagement des voiries et de l’amélioration du cadre de vie, c’est en bon père de la nation, garant des intérêts communs, que le Président Talon a effectué une sortie, samedi dernier, pour sensibiliser les occupants illégaux des emprises des voies publiques ».

 Le Potentiel ajoute que « Talon s’assure de la qualité des travaux en exécution ». À en croire le journal, « sur chacun des sites visités, le Président Talon a une fois encore expliqué aux occupants toute la richesse du projet asphaltage avant de les exhorter à céder les lieux pour la réalisation des infrastructures routières ».

 L’Evènement Précis renchérit « Exécution du projet Asphaltage à Cotonou, Talon descend sur des chantiers sous des ovations ». « C’est pour se rassurer de l’évolution rationnelle des travaux de ce projet que le Chef de l’Etat, Patrice Talon a saisi la journée du samedi 11 janvier 2020 pour descendre sur plusieurs chantiers du projet asphaltage, à A kpakpa. Une descente qui a ravi les populations heureuses de l’attachement qu’accorde le Président Talon à la concrétisation des grands projets de développement au Bénin », poursuit le journal.

 Libération, parlant de l’occupation anarchique de l’espace public à des fins privées, reprend les propos du chef de l’Etat qui déclare que « ce temps est révolu ».

 Sur le plan politique, Le Matinal parle de la remise des documents du parti FCBE et écrit « Yayi Capitule devant Talon ». À en croire le journal, les Forces Cauris pour un Bénin Émergent de l’ancien président, Boni Yayi, viennent de reconnaître le récépissé octroyé par le gouvernement dans le cadre des prochaines élections.

 L’Évènement Précis ajoute « Après des séances de vérités, Yayi reconnaît et accepte le récépissé ». Le journal précise que « le parti FCBE est désormais dans la légalité républicaine ».

 Dynamisme Info conclut en ces termes : « Yayi fait preuve de réalisme et sécurise l’avenir du parti ».