Canada

Corée du Nord: Washington accuse Pékin de contourner les sanctions

Navigation
close
Drapeau Chine États-Unis

Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les États-Unis ont vivement rejeté mardi sur la Chine la responsabilité de l’impasse des négociations avec la Corée du Nord, et ont promis des sanctions qui semblent fermer la porte à une percée de dernière minute d’ici la fin du mandat de Donald Trump. 

« Malheureusement, je crois que nous avons vu ces deux dernières années que le gouvernement d’un pays en particulier, la Chine, a adopté des priorités au sujet de la péninsule coréenne qui sont de plus en plus à l’opposé des objectifs que nous partageons avec le reste du monde », a déclaré l’émissaire adjoint de Washington pour la Corée du Nord, Alex Wong.

Il a accusé les Chinois de « tenter de détricoter le régime de sanctions de l’ONU qu’ils ont eux-même voté » contre les programmes nucléaire et balistique de Pyongyang.

Mais face au « consensus mondial » en faveur du maintien de la pression, « la levée prématurée des sanctions que Pékin ne peut réaliser par la grande porte diplomatique, il tente de le réaliser en passant par la fenêtre », a encore dit ce responsable américain lors d’une conférence virtuelle organisée par le cercle de réflexion Center for Strategic and International Studies.

Il a clairement accusé la Chine de contourner les sanctions contre la Corée du Nord ou de fermer sciemment les yeux sur les entorses à leur mise en oeuvre.

Donald Trump a fait le choix spectaculaire, en 2018, de rencontrer le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un lors d’un sommet historique à Singapour, suivi de deux autres rencontres.

Cette stratégie, qui a quelque peu sorti le pays reclus de son statut de paria, a fait tomber la tension, qui était à son comble, autour de la menace atomique nord-coréenne. Mais les négociations ont rapidement capoté, Pyongyang réclamant une levée des sanctions en amont tandis que Washington exige une dénucléarisation totale avant d’alléger la pression.

M. Trump, qui a malgré tout présenté l’apaisement comme un succès diplomatique de sa présidence et continue d’afficher son « amitié » avec Kim Jong Un, a préféré faire le dos rond face à cet enlisement plutôt que de durcir la pression.

Mardi, Alex Wong a toutefois prévenu que de nouvelles mesures punitives viseraient prochainement « toute personne ou entité qui contourne les sanctions », « y compris en Chine ». Il a aussi annoncé la création d’un site internet pour que quiconque puisse fournir des informations permettant de punir ces personnes ou entités, en échange d’une récompense pouvant atteindre cinq millions de dollars.

Football news:

Gennaro Gattuso: I gave Pirlo more slaps on the head than his father. Tomorrow football, let the strongest win
Flick about Alaba's move to Real Madrid: Hope dies last
Ødegaard has asked Real Madrid to let him go to the rent
Joan Laporta: There will be 18 teams in the Super League, they will receive 800 million euros. They will not be Interested in the national championships
Barcelona, Real Madrid and Bayern are Interested in Barella. Catalans want to sign Inter midfielder in the summer (gds)
Huntelaar returned to Schalke. 37-year-old striker signed until the end of the season
Christian Pulisic: My faith in God has grown significantly. I don't know how I would have coped without feeling like he was looking out for me