Canada

Des commissions scolaires se préparent au pire

Même si Québec prévoit que tous les élèves seront de retour en classe cet automne, des commissions scolaires se préparent quand même à d’autres scénarios, y compris celui d’un enseignement 100% à distance en raison d’une éventuelle deuxième vague de cas de COVID-19.

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a présenté jeudi ses scénarios pour l’automne, qui comprennent le retour de tous les élèves du primaire et du secondaire en classe, à temps complet ou à temps partiel. Une décision finale devrait être annoncée au cours des prochaines semaines.

À la commission scolaire Marie-Victorin, le directeur général adjoint, Marc-André Petit, se réjouit du retour anticipé des élèves en classe mais demeure toutefois réaliste.

« On n’aura pas le choix de se garder de la flexibilité pour répondre aux demandes de la santé publique et du ministère à la dernière minute, affirme-t-il. Il se peut qu’au mois d’août, les consignes changent. »

C’est pourquoi la commission scolaire Marie-Victorin se préparera aussi au pire des scénarios, c’est-à-dire une deuxième fermeture complète des écoles advenant une résurgence de la pandémie au cours de l’automne.

« On n’aura pas le choix de s’y préparer », même si c’est loin d’être le plan de match initial, indique M. Petit.

À la commission scolaire Beauce-Etchemin, le directeur général Normand Lessard travaille aussi sur plusieurs scénarios, y compris celui de l’enseignement 100% à distance cet automne. « Ce n’est pas ce qu’on souhaite, mais il faudrait que nos équipes soient prêtes », affirme-t-il.

Des cours en ligne offerts à toutes les écoles

Cette commission scolaire dispose d’ailleurs d’une longueur d’avance à ce chapitre, puisqu’elle offre des cours à distance aux élèves du secondaire depuis une vingtaine d’années.

Une entente vient d’ailleurs d’être conclue avec Québec à ce chapitre : à partir du 1er juin, tout le réseau scolaire public et privé aura accès au contenu des cours à distance développé par la commission scolaire Beauce-Etchemin.

« On est très fier de ce partenariat, si ça peut profiter à d’autres, tant mieux », lance M. Lessard.

Le casse-tête de l’école à temps partiel

Parmi les deux scénarios présentés par Québec, celui du retour en classe à temps plein avec des groupes réguliers serait le plus simple à organiser, indique-t-on, malgré les mesures accrues de nettoyage et l’ajout de matériel de protection pour le personnel.

Un seul bémol : le transport scolaire pourrait être compliqué à organiser si le maintien de la distanciation sociale est exigé à bord des autobus jaunes. « C’est un enjeu majeur », lance M. Lessard.

Le scénario d’un retour en classe à temps partiel, tant au primaire qu’au secondaire, est toutefois « beaucoup plus complexe », indique Marc-André Petit, tant au niveau logistique que pédagogique.

Il est toutefois encore trop tôt pour savoir quel type d’horaire à temps partiel serait privilégié dans ce scénario, précise-t-il.

Il faudra aussi s’assurer que tous les élèves du secondaire puissent poursuivre leurs travaux à la maison. Dans cette commission scolaire, 1400 ordinateurs et tablettes ont été commandés en prévision de la rentrée.

Les enjeux logistiques par ailleurs sont beaucoup plus grands au secondaire, où les écoles accueillent souvent des centaines d’élèves qui ont l’habitude de se déplacer d’un local à l’autre.

Comment faire alterner les horaires et les déplacements des élèves pour éviter les rassemblements? Faut-il prévoir un seul local par jour pour le même groupe d’élèves? « Ça va être un beau casse-tête », lance M. Lessard.

Football news:

Agent van Bergen: Zenit have not contacted me
Fans of Pilsen hung out in the car theater: watched the guest match, celebrated the restart and the victory
Players and coaches of the club from California call the fans every day: congratulations, advice and just chat. Very heartfelt!
Lampard will discuss the player's return to training with Kante, but the club will not press the Frenchman
Arsenal and Tottenham want to sign Willian for free. Clubs don't have money for transfers
In the NPL, the coronavirus was detected in 4 people from three clubs. We conducted 1,008 tests
Chelsea wants to buy a midfielder Barahma. Brentford asks for 40 million euros for the Algerian