This article was added by the user . TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Des maillots sexy en mémoire d’une grand-maman

Lorsqu’est venu le temps de créer leur plus récente collection de maillots de bain, deux femmes d’affaires de Québec ont voulu rendre hommage à un être cher, Janine Masson, décédée de la COVID-19 en décembre 2020. 

La collection Janine présente donc les plus récents modèles de la nouvelle marque Julia Francina de Québec.

L’entreprise, fondée par Liza-Marie Côté-Lachance et Marie Côté, sa mère, a connu des débuts parsemés d’embûches. 

Elles se sont toutefois accrochées à leur rêve avec les résultats que l’on connaît aujourd’hui puisque leurs maillots seront distribués sur le site transactionnel de Bikini Village à partir du 10 décembre.

Liza-Marie qui porte un maillot de la collection destinée à rendre hommage à sa grand-mère.

Photo courtoisie

Liza-Marie qui porte un maillot de la collection destinée à rendre hommage à sa grand-mère.

De plus, avec la reprise des voyages qui se fait graduellement, les perspectives de développement se sont améliorées. 

« Ma passion pour la mode me vient de ma mère, Janine, de qui j’étais très proche. Nous étions tout le temps dans les magasins. Elle est décédée de la COVID, le 9 décembre 2020, le jour de mon anniversaire », relate avec émotions Marie Côté. 

La collection Janine est une façon pour ses proches de lui rendre hommage. Mme Masson était une personne qui rayonnait selon sa petite-fille. Elle est décédée à l’âge de 94 ans.

La poursuite d’un rêve

Liza-Marie et sa mère rêvaient depuis longtemps de réaliser un projet entrepreneurial ensemble. Il y a quelques années, Liza-Marie a participé au concours Miss Swimsuit USA, à Cancún, au Mexique.

C’est alors que la Québécoise a réalisé que l’offre en matière de maillots de bain était plutôt limitée ici. Le projet a alors commencé à germer. 

Pour sa part, Marie était à la recherche d’un projet de retraite et les deux souhaitaient réaliser quelque chose ensemble.

Après avoir étudié les langues à l’Université Laval, Liza-Marie est devenue agent de bord pour Air Canada, ce qui l’amène à voyager à l’international où elle prend son inspiration pour son entreprise. 

La jeune femme d’affaires crée les modèles en collaboration avec Marie, et les maillots sont fabriqués en Colombie avant de revenir au Québec. Marie agit comme directrice des opérations. 

Relation de confiance

Bien entendu, la pandémie est venue ralentir le démarrage de leur entreprise et les derniers mois ont été riches en expériences de toutes sortes, mais elles ont trouvé quelqu’un de fiable en Colombie avec qui elles ont pu établir un lien de confiance grâce à un contact au Québec. 

Pour l’instant, les ventes sont réalisées exclusivement en ligne. Elles comptent des clientes un peu partout aux États-Unis, mais aussi en Belgique, au Royaume-Uni, au Brésil et ailleurs.

La marque Julia Francina, qui est présente sur Instagram, s’est surtout fait connaître grâce aux influenceuses. Éventuellement, l’entreprise veut se diversifier dans d’autres styles de vêtements.