logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Dix joueurs autonomes en devenir

Seulement le quart de la saison 2019-2020 est complété, mais déjà, certains joueurs disputant la dernière année de leur contrat retiennent l’attention. 

C’est notamment le cas de l’attaquant des Sénateurs d’Ottawa Jean-Gabriel Pageau, qui sera de passage dans la métropole québécoise mercredi soir pour y affronter le Canadien de Montréal. 

Les rumeurs de transaction le concernant sont nombreuses et il pourrait changer d'adresse cette saison ou dès le 1er juillet 2020. Voici 10 joueurs se trouvant dans la même situation que le Franco-Ontarien, admissible à l'autonomie complète l'été prochain. 

Taylor Hall 

AFP

Le récipiendaire du trophée Hart en 2017-2018 ne semble pas du tout intéressé par une prolongation de contrat avec les Devils du New Jersey. Si ceux-ci ne se résignent pas à l’échanger, il deviendra l’attaquant le plus convoité de l’été 2020. 

Mike Hoffman 

AFP

Hoffman a obtenu au moins 56 points lors de ses quatre dernières campagnes. À 29 ans, il tentera d’aller chercher le contrat le plus lucratif de sa carrière, lui qui touche plus de 5 millions $ annuellement depuis trois ans. 

Evgenii Dadonov 

AFP

En plus de Hoffman, Dadonov pourrait aussi quitter les Panthers de la Floride. Celui-ci termine un contrat de trois ans, d’une valeur de 12 millions $. Jusqu’à maintenant, il a amassé 153 points en 176 rencontres pendant cette entente. 

Zack Kassian 

AFP

L’attaquant de 6 pi et 3 po profitera-t-il de sa présence régulière sur le trio de Connor McDavid pour décrocher un contrat qui remplira ses coffres pour un bon moment? Après 22 matchs cette année, Kassian a touché la cible sept fois et inscrit huit aides pour 15 points. C'est seulement 11 de moins que le total de sa dernière campagne. 

Alex Galchenyuk 

AFP

L’ancien premier choix du Canadien (troisième au total) en 2012 ne fait rien de bon à ses débuts avec les Penguins de Pittsburgh. Il a seulement amassé cinq aides en 11 parties et maintenu un différentiel de -3. Un quatrième changement d’air est probablement à prévoir. 

Torey Krug 

AFP

L’arrière de 28 ans va faire sauter la banque à Boston ou ailleurs dans la Ligue nationale. Krug a réalisé cinq saisons de plus de 40 points, dont trois avec au moins 50, depuis qu’il évolue comme régulier dans le circuit Bettman. Pendant son unique saison sous le plateau des 40 points, il en a amassé 39. 

Tyson Barrie 

Martin Chevalier / JdeM

Les débuts de Barrie avec les Maple Leafs de Toronto ne sont pas reluisants, lui qui a fourni juste six aides en 22 affrontements. Son différentiel de -10 pourrait le chasser rapidement de la Ville Reine, s’il ne décide tout simplement pas de tenter sa chance ailleurs en juillet prochain. 

Alex Pietrangelo 

AFP

Comme Hall chez les attaquants, Pietrangelo serait la grosse prise du marché des joueurs autonomes du côté des défenseurs. Il serait cependant vraiment surprenant que les Blues de St. Louis laissent partir le capitaine qui leur a donné leur première coupe Stanley. 

Braden Holtby 

Photo d'archives, AFP

Est-ce que l’émergence du jeune Ilya Samsonov pourrait montrer la sortie à Holtby chez les Capitals de Washington? Présentement, l’équipe de la capitale américaine ne peut même pas se permettre de miser sur le Russe de 22 ans en raison d'une masse salariale trop élevée. Holtby fait 6,1 millions $ cette année et ça n’ira pas en descendant l’année prochaine. 

Robin Lehner 

Photo AFP

Le gardien suédois a éclos avec Islanders de New York en 2018-2019 et poursuit ses succès avec les Blackhawks de Chicago cette saison. Son pari d’accepter un contrat d’une seule campagne l’été passé pourrait lui rapporter énormément d’argent dans un futur proche.

Themes
ICO