logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

En route pour les JO de 2020

Avant même de s’aligner au départ de sa première course professionnelle en février prochain, la jeune cycliste de Québec Simone Boilard garde l’œil ouvert sur les Jeux olympiques de Tokyo, dans 18 mois.

En cyclisme, le talent ne suffit pas toujours, mais les performances dominantes offertes par l’athlète de 18 ans laissent croire que la porte vers le Japon en 2020 pourrait s’ouvrir rapidement.

« C’est sûr que pour les prochaines années, j’ai l’ambition de faire partie des meilleures au monde chez les élites. On verra le temps que ça prendra. Si le processus fonctionne au bout d’un an, tant mieux. Je ne veux pas me mettre de pression », affirme Simone Boilard, les deux pieds sur terre.

À peine sortie des rangs juniors après une médaille de bronze aux Mondiaux, la sensation québécoise figure certainement déjà parmi le top 10 au pays.

En 2016 aux Jeux de Rio, trois places étaient disponibles en cyclisme sur route féminin. Les Canadiennes Karol-Ann Canuel et Leah Kirchmann devraient encore être au sommet de leur art l’an prochain. Pour Simone, le reste de l’histoire s’écrira un coup de pédale à la fois d’ici juillet 2020.

« C’est encourageant pour le processus olympique. On rêve tous un jour d’y être. Je regarde ça tranquillement. J’admire beaucoup de femmes devant moi et je ne sais pas si je suis à leur niveau. Mon entraîneuse m’a parlé que ça pourrait arriver, mais je vise un peu plus 2024 », ajoute-t-elle.

Au cours des derniers jours, la cycliste profitait de la chaleur sur les routes de Tucson, en Arizona.

En 2019, Simone endossera les couleurs de l’équipe américaine féminine Sho-Air TWENTY20, qui encourage également les objectifs académiques de ses athlètes.

Jennifer Valente et Chloe Dygert Owen, plusieurs fois championnes du monde et médaillées olympiques pour les États-Unis, ainsi que la médaillée olympique canadienne Jasmin Duehring, l’accompagneront dans son développement. Une autre Canadienne, Stephanie Roorda, portera aussi le même maillot.

Une première course, la Valley of the Sun est prévue à la mi-février en Arizona. Le reste du calendrier sera connu sous peu. Les championnats canadiens sur route ont été octroyés à nouveau à l’organisation du Tour de Beauce.

« Nous avons un camp avec l’équipe d’ici la fin du mois et le calendrier devrait se préciser. J’ai commencé à travailler avec un préparateur physique pour corriger des faiblesses et ça paraît dans mon entraînement. »

Longtemps victime d’un manque de financement, le cyclisme féminin de haut niveau se porte mieux selon Simone Boilard.

« Beaucoup d’équipes se forment. Il existe un salaire minimum. C’est positif et ça va mieux. Je suis chanceuse parce qu’il y a de bonnes années à venir », termine-t-elle.

♦ Les Jeux olympiques d’été de 2020 se dérouleront du 24 juillet au 9 août à Tokyo.

♦ Simone Boilard est ambassadrice de la 54e Finale des Jeux du Québec, qui aura lieu à Québec, du 1er au 9 mars 2019.

Themes
ICO