logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Encore des arrestations liées au proxénétisme à Québec

Trois personnes ont été arrêtées pour des infractions liées au proxénétisme, samedi, à Beauport, libérant ainsi trois jeunes femmes qui étaient sous leur emprise.

Un homme de 19 ans, Mohamed-Lamroui Bouaoukaz, une femme de 24 ans, Dlarele Abellard, et un autre suspect d’âge mineur ont été appréhendés par les policiers de Québec, vendredi, dans une résidence du boulevard Sainte-Anne.

Lorsqu’ils se sont présentés sur place, les patrouilleurs, qui étaient accompagnés d’un enquêteur de l’unité de l’exploitation sexuelle des mineurs, ont pris en charge deux victimes dans la vingtaine.

Les suspects, tous originaires de Montréal, ont comparu par vidéoconférence, samedi matin, le premier sous un chef de proxénétisme, le second pour avoir obtenu un avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels et le dernier pour avoir fait sciemment de la publicité pour offrir des services sexuels moyennant rétribution.

Une enquête a été entamée vendredi grâce à des informations du public. Les démarches qui ont suivi les arrestations ont permis de découvrir une troisième victime, qui n’était pas sur place au moment de l’intervention policière. Les trois femmes sont originaires de Montréal et de Québec.

« L’enquête préliminaire sur les lieux a permis d’établir que les victimes étaient sous l’emprise des suspects et qu’elles leur remettaient, entre autres, l’argent provenant de la prostitution », affirme Étienne Doyon, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

L’enquête se poursuit et d’autres chefs d’accusation pourraient être portés contre les suspects. Ils devraient être de retour devant le tribunal au cours de la prochaine semaine.

Cette nouvelle intervention de la police porterait au moins à sept le nombre de présumés proxénètes arrêtés sur le territoire de Québec depuis le début de l’année.

« C’est le reflet de l’énergie qui est mise par [l’unité policière qui lutte contre les crimes sexuels] », estime Geneviève Quinty, directrice générale de l’organisme Projet intervention prostitution Québec.

« Ça démontre le travail qu’il reste à faire en prévention. C’est une réalité encore bien présente qu’il ne faut pas nier. Si on veut coincer [les proxénètes], il faut mettre du temps », poursuit Mme Quinty, laquelle se dit relativement « rassurée » par les nombreuses arrestations des derniers mois.

Un reportage du Journal en mars dernier révélait que les proxénètes de la grande région de Montréal étaient nombreux à traverser l’autoroute 20 pour venir sévir à Québec, ce qui semble être le cas ici. « C’est la majeure partie de nos dossiers », indiquait alors l’inspecteur aux enquêtes criminelles du SPVQ, Mario Vézina.

Les cas se succèdent

Arrestations depuis janvier à Québec

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO