logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Festival BD de Montréal: La BD en effervescence

MONTRÉAL | Le Festival BD de Montréal, qui s'amorcera ce vendredi, représente un véritable pôle du monde de la bande dessinée au Québec et démontre toute la vitalité du 9e art.

«Le festival représente de plus en plus le dynamisme de la création de bandes dessinées à Montréal», a indiqué Johanne Desrochers, directrice générale du festival.

Pour sa huitième édition, l'événement accueillera cette année 170 bédéistes du Québec, mais aussi d’Allemagne, de la Belgique, des États-Unis et de la France. Plus de 60 activités et expositions seront organisées pour l’occasion.

«Il y a une ébullition incroyable, on arrive même plus à suivre ce que tout le monde fait. La qualité, la diversité, l’ouverture, c’est beau à voir la BD québécoise», a expliqué Maryse Dubuc, du duo Delaf et Dubuc, créateurs de le bande dessinée à succès «Les Nombrils». Le duo sera de la programmation pour une conversation publique samedi à 12 h.

Le festival souhaite également faire de la place aux plus petits éditeurs qui prennent une importance toujours grandissante au sein du monde de la BD au Québec.

«On a beaucoup accru depuis cinq ans la représentation des auto-éditeurs et des plus petites maisons d’édition qui occupent maintenant plus de la moitié de la surface d’exposition», a poursuivi la directrice générale, qui est présente au sein de l’organisation du festival depuis sa troisième édition.

Le Québec à l’international

À travers le thème de cette année, «Cap sur l’international», le festival souhaite explorer les notions de frontières et d’identités au sein de la bande dessinée, mais tente également de réfléchir à la place qu’occupe le Québec dans l'univers des BD créées hors du pays.

«On voulait voir comment le Québec était perçu à l’international, a expliqué Johanne Desrochers. On a développé une grosse exposition sur le Québec perçu dans la bande dessinée à l’international pour montrer comment autant les mangas, les Américains que les Franco-Belges représentent le Québec, et on va voir que les stéréotypes représentés dans chacune des catégories ne sont pas les mêmes».

Pour une première fois cette année, la remise des Prix Bédélys sera assurée par le festival. Quatre prix seront remis pour souligner les meilleures bandes dessinées publiées en 2018.

«Ça complète très bien la mission du festival qui est de donner de l’importance à la bande dessinée dans l’univers culturel montréalais», a noté Johanne Desrochers.

Le Festival BD de Montréal aura lieu du 24 au 26 mai à l’Espace La Fontaine à Montréal.

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO