logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Ken Holland défend Mike Babcock

Le directeur général des Oilers d’Edmonton Ken Holland a révélé qu’il n’a jamais été mis au courant des agissements douteux de l’entraîneur-chef Mike Babcock, mercredi, lors d’un point de presse.

• À lire aussi: La LNH s’est penchée sur le cas de Tortorella

• À lire aussi: «Il y a une file pour dire à Babcock de déguerpir» - Aaron Ward

Les deux hommes ont travaillé étroitement ensemble chez les Red Wings de Detroit de 2005 à 2015. Lors de cette période, l’entraîneur aurait plusieurs fois attaqué verbalement Johan Franzen. Ce dernier a d’ailleurs discuté de l’intimidation qu’il a subie avec un média suédois, un peu plus tôt cette semaine.

«Je ne peux pas parler pour Johan, mais lorsqu’il s’est exprimé, il a clairement dit que Mike Babcock était un entraîneur incroyable. Il ne l’aimait pas comme individu», a dit Holland à propos de son ancien joueur.

«Quand j’étais à Detroit avec Mike Babcock, il y avait des joueurs dans le vestiaire qui ne l’aimaient pas, d’autres joueurs qui n’avaient pas d’opinion et il y avait des joueurs qui pensaient qu’il était le meilleur entraîneur pour lequel ils avaient joué. Certaines personnes vont vous aimer et d’autres non», a poursuivi Holland.

Pas au courant?

Le DG de 64 ans a indiqué qu’il n’avait pas été informé des histoires concernant Franzen et Babcock à l’époque, tout en disant qu’il était au courant de tout ce qui se déroulait dans l’entourage de son équipe...

«Je suis au courant de tout, c’est mon travail comme directeur général, a dit Holland. Je suis dans l’entourage de l’équipe tous les jours.»

«Il y a des entretiens individuels et des entretiens en équipe. Je ne suis pas au courant de tous les mots qui se disent, mais je suis certainement au courant du message. J’essaie d’être disponible pour nos joueurs pendant l’année. Je parle avec les joueurs lors de nos entretiens d’après-saison et j’essaie de savoir ce qui se passe. Est-ce que je savais qu’il y avait des joueurs mécontents? Oui, mais il y aura toujours des joueurs mécontents. Je me fous de ta préférence de style (d’entraineur), mais il y a des éléments dont je ne suis pas au courant.»

Bref, Ken Holland a peut-être mis fin à sa carrière de joueur en 1985, mais il sait toujours très bien comment patiner.

Themes
ICO