Canada

La carrière de Lewis Hamilton en cinq grands moments

Le pilote de l’écurie Mercedes Lewis Hamilton est une nouvelle fois passé à l’histoire, dimanche, en remportant un 92e Grand Prix en carrière en Formule 1. Ce gain au Portugal lui a permis de devancer le grand Michael Schumacher en tête de liste.

• À lire aussi: Pour Lewis Hamilton, tout a commencé au circuit Gilles-Villeneuve

• À lire aussi: Lewis Hamilton surpasse Michael Schumacher

Voici cinq grands moments de la carrière du pilote britannique, qui n’a pas fini de réécrire le livre des records de son sport.

Australie, 2007

Pour toute recrue, la première course en carrière en F1 est une étape difficile. Imaginez lorsque vous devez franchir cette étape en étant le coéquipier du légendaire Fernando Alonso!

C’est ce que Hamilton a fait avec brio au Grand Prix d’Australie en 2007. Qualifié quatrième, Hamilton a dépassé sur la piste Alonso avant de mener momentanément la course. Alonso a finalement repris l’ascendant sur son jeune coéquipier en s’arrêtant plus tard en fin de course.

Malgré tout, Hamilton a terminé pas très loin d’Alonso et a grimpé sur la troisième marche du podium. Un exploit qui démontrait déjà l’étendue du talent de Hamilton.

Grande-Bretagne, 2008

Sous la pluie et devant ses partisans, Hamilton prenait le départ de la quatrième position à Silverstone. Le favori local a toutefois rapidement passé Mark Webber, Kimi Raikkonen et son coéquipier Heikki Kovalainen pour finalement l’emporter par une impressionnante avance de... 68 secondes.

Il s’agit de la plus grande marge pour la victoire au cours des 15 dernières années. Seulement deux autres pilotes, soit Nick Heidfeld (BMW Sauber) et Rubens Barrichello (Honda), ont terminé sur le même tour que le vainqueur.

Bahreïn, 2014

Malgré un titre avec McLaren en 2008, Hamilton a décidé de rejoindre Mercedes en 2013. Il formait alors un duo avec Nico Rosberg, après avoir été le coéquipier de deux anciens champions en Alonso et Jenson Button.

Rosberg ne s’est toutefois pas avéré être un adversaire facile à battre, et le Grand Prix de Bahreïn en 2014 en a été la preuve. Alors que les deux flèches d’argent luttaient pour le titre mondial, les deux pilotes ont offert l’une des luttes les plus mémorables du XXIe siècle en se dépassant l’un et l’autre à plusieurs reprises.

Hamilton a finalement triomphé par un peu plus d’une seconde d’avance. Il s’agissait d’une deuxième victoire consécutive pour Hamilton en autant de courses lorsqu’il voyait le drapeau à damiers, lui qui était en route vers un deuxième sacre.

Italie, 2017

En 2017, Hamilton s’est offert le premier de quelques records quasi inatteignables de Schumacher, en décrochant une 69e première place en carrière. C’est sur le mythique tracé italien de Monza que le Britannique est passé à l’histoire.

Cette journée avait pourtant débuté de façon bien ordinaire, alors que la séance de qualifications avait été frappée par de fortes pluies automnales. Un drapeau rouge causé par l’accident de Romain Grosjean pour aquaplanage avait d’ailleurs forcé un report de plus de deux heures.

Sous la pluie battante, Hamilton a su tirer son épingle du jeu pour faire un tour plus rapide que Max Verstappen et Daniel Ricciardo, qui ont toutefois été pénalisés. Le lendemain, le pilote Mercedes a filé vers une victoire facile, sa 59e en carrière.

Portugal, 2020

Avec les années, Hamilton a su tenir à distance de féroces compétiteurs pour remporter 92 victoires, désormais une de plus que «Schumi». Le pilote de 35 ans a notamment tenu à distance l’Allemand Sebastian Vettel, qui est lui aussi du top 3 pour les gains, avec 53.

L’ennemi juré d’Hamilton, lors des dernières années, est toutefois son coéquipier Valtteri Bottas, qu’il a réussi à contenir lors du retour surprise du Grand Prix du Portugal, dimanche dernier.

Parti premier pour une 97e fois, Hamilton a mené la majorité des tours sur le superbe circuit d’Algarve avant de tranquillement franchir la ligne d’arrivée devant Bottas et Verstappen.

Avec ce nouveau succès, le vétéran est en excellente position pour venir jouer, une fois de plus, dans les plates-bandes de Michael Schumacher, lui qui pourrait fort bien égaler son record de titre en carrière avec sept victoires.

Football news:

Cherevchenko is the best RPL coach in November. He was ahead of Semak and Tedesco
Ronaldo on 750 career goals: Thanks to loyal opponents. You made me work harder every day
Neymar on reuniting with Messi: next year we have to do it
Scott Micromini: I hope Manchester United will win Leipzig and away
Lampard on whether Giroud will start in the Premier League: we'll See. Forward scored 4 goals for Sevilla
Lucescu after 0:3 with Juve: Dynamo is learning, getting experience and should go to the eurovesna
You can't be half-pregnant and half-make the playoffs. Tuchel on PSG's chances in the Champions League