logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Le Bloc réclame le transfert de sommes pour connecter les régions à internet haute vitesse

LOUISEVILLE | Le Bloc québécois souhaite qu’Ottawa transfère à Québec l’argent dédié à connecter les régions rurales à internet haute vitesse et à un réseau de téléphonie cellulaire.

Le chef Yves-François Blanchet, qui était dans la circonscription chaudement disputée de Berthier-Maskinongé dimanche, estime que la connectivité se fera plus rapidement si elle est orchestrée directement par le gouvernement provincial, plutôt que par le fédéral.

«Ça fait 15 ans qu’on parle de brancher les régions et, encore aujourd’hui, la stratégie des libéraux a pour objectif d’y arriver seulement dans 10 ans. Si c’était le fédéral qui était en charge, nos régions attendraient encore l’électricité!» a soutenu M. Blanchet par communiqué.

Dans son dernier budget, le gouvernement sortant de Justin Trudeau a promis d’offrir l'accès à internet haute vitesse à toutes les régions rurales du Canada d’ici 2030. Au Québec, le gouvernement Legault souhaite toutefois que toute la province soit connectée dès 2022.

«Il faut qu’Ottawa transfère immédiatement à Québec 500 millions $ pour internet haute vitesse et la téléphonie cellulaire. L’argent doit être disponible là où le travail se fait: chez nous», a fait valoir le chef bloquiste durant un arrêt de campagne à Louiseville.

Le Bloc propose aussi que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes oblige les entreprises à s’engager à développer la téléphonie cellulaire en région quand des spectres de fréquences sans fil sont mis aux enchères.

Themes
ICO