logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Les gains du Bloc et du NPD brouillent les cartes, confirment deux sondages

OTTAWA | Les plus récents sondages confirment une remontée du Bloc québécois et du Nouveau Parti démocratique dans les intentions de vote, en ce début de dernière semaine de campagne électorale.  

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) accapare désormais entre 18 % et 20 % des intentions de vote à l’échelle nationale, selon les coups de sondes des firmes Abacus et Nanos.  

Les gains du Bloc et du NPD brouillent les cartes, confirment deux sondages

AFP

Les troupes d’Yves-François Blanchet cumulent quant à elles 6 % dans l’ensemble du pays et 25 % au Québec, selon le sondage Abacus qui a une marge d’erreur de 1,9 point de pourcentage, 19 fois sur 20.  

Les gains du Bloc et du NPD brouillent les cartes, confirment deux sondages

AFP

«Les gains du NPD et du Bloc se sont jusqu’ici faits aux dépens des libéraux et des conservateurs en rendant leur chemin vers un gouvernement majoritaire plus difficile et en ajoutant de l’incertitude sur l’issue de cette élection», a commenté le sondeur David Coletto.  

En effet, selon le sondage Abacus, l’équipe du premier ministre sortant, Justin Trudeau, est toujours au coude-à-coude avec celle du conservateur Andrew Scheer, à environ 32 %.  

Les gains du Bloc et du NPD brouillent les cartes, confirment deux sondages

The Canadian Press

Les verts se situent pour leur part à 9 % et le Parti populaire de Maxime Bernier, à 2 %.  

Les gains du Bloc et du NPD brouillent les cartes, confirment deux sondages

Photo The Canadian Press

Singh beaucoup plus populaire  

Avec 20 % de cote de popularité comme personne préférée pour être premier ministre, le chef néo-démocrate Jagmeet Singh a fait un bond de 7% depuis le début de la campagne électorale, le 11 septembre. Ce dernier atteint désormais les 20 %.  

Les gains du Bloc et du NPD brouillent les cartes, confirment deux sondages

AFP

À ce chapitre, Abacus note une avance de quatre points de pourcentage de M. Trudeau sur son rival conservateur. Le chef libéral est donc la personne préférée pour être au pouvoir à hauteur de 34 %, contre 30 % pour Andrew Scheer.  

Le coup de sonde Nanos, qui comporte une marge d’erreur de 2,8 points de pourcentage, ne dresse toutefois pas le même portrait. Ce dernier accorde 29% d’appui à M. Trudeau et 28 % à Andrew Scheer.  

Les libéraux en avance au Québec  

Au Québec, les libéraux ont une large avance dans les intentions de vote sur les conservateurs, à 37 % contre 19 %. Avec ses 25 % d’appui, l’équipe de M. Blanchet devance de six points les troupes de M. Scheer.  

Les gains du Bloc et du NPD brouillent les cartes, confirment deux sondages

The Canadian Press

On a d’ailleurs vu, au cours des derniers jours, les conservateurs multiplier leurs offensives contre les bloquistes. L’une de ces attaques a même donné lieu à l’échange le plus virulent du dernier débat des chefs.  

Les libéraux sont aussi en tête des intentions de vote en Ontario, province qui sera déterminante dans l’issue du vote du 21 octobre.  

Lutte à trois sur la côte ouest  

En Colombie-Britannique, une lutte à trois se profile entre libéraux (29 %), conservateurs (29 %) et néo-démocrates (26 %). Les verts suivent avec 13 %.  

Le sondeur Bruce Anderson souligne par ailleurs qu’une vaste proportion des électeurs est toujours indécise.  

«La campagne n’a, jusqu’ici, pas réussi à trouver une idée ou un moment décisif et les chances sont grandes que bon nombre d’électeurs se fassent leur idée très tard dans la campagne, voire sur le chemin pour se rendre au bureau de vote», a-t-il conclu.

Themes
ICO