Canada

Librairie Racines, la diversité sur les tablettes

Depuis maintenant trois ans, Gabriella Garbeau dédie tout son temps et son énergie à offrir davantage de lumière aux auteurs issus des communautés culturelles. Propriétaire de la Librairie Racines, elle a changé sa vie pour une cause qui la fait vibrer.  

« Il y avait un problème et ce problème était le manque de diversité flagrant sur les tablettes des librairies, lance celle qui était travailleuse sociale de métier. Ma solution était d’ouvrir une librairie et je me suis lancée sans connaissance du milieu.»   

Gabriella était en congé de maternité lorsqu’elle a eu cette épiphanie. Avec beaucoup de temps libre, elle n’a fait ni une, ni deux et a fondé sa librairie grâce à une campagne de sociofinancement.   

« Je me suis dit que si j’attendais le bon moment, peut-être qu’il ne viendrait pas. J’avais le temps, l’énergie et le soutien alors c’était maintenant ou jamais.»  

Passionnée par la culture, elle avait envie d’offrir à son enfant l’opportunité de grandir avec des modèles qui lui ressemblent. Sans expérience en tant qu’entrepreneure ni en tant que libraire, elle s’est lancée dans le vide.  

« Une des choses qui nous démarquent des autres librairies, c’est l’engagement social, explique-t-elle. On soutient des causes, comme par exemple La vie des Noirs compte (Black Lives Matter). La majorité de nos clients sont issus de ces communautés, alors c’est important pour nous d’être vocaux. »  

Aujourd’hui, son entreprise continue à fleurir, mais Gabriella ne peut pas vivre qu’avec la vente de ses livres. Elle offre donc divers services de consultations et conférences en lien avec sa librairie. D’ailleurs, son commerce est devenu un lieu de rencontre de choix pour diverses tables rondes.  

« Ce qui m’a sauvée et aidée, c’est que comme nous sommes uniques, je peux tout faire à ma façon et il n’y a pas de mauvaise façon de faire. »  

Son plongeon dans le vide aura finalement été fortuit, mais la militante antiraciste ne cache pas que la peur était bien présente quand elle s’est lancée en affaires. D’ailleurs, elle l’est toujours. Mais elle tient à inspirer d’autres entrepreneurs potentiels.  

« Se lancer dans le vide, ça peut faire peur. Ça fait trois ans et j’ai encore peur pour demain. Il y a tellement de bonnes idées qui meurent sur les tablettes. Même si tu as peur, il n’y a personne d’autre qui va le faire comme toi. Faut que tu te lances. »  

Envie de passer de «je veux» à «je vais»? Découvrez comment y arriver grâce à l’aide de la Sun Life.

> Découvrez l'histoire de Claudine et Léonie

> Découvrez l'histoire de Lara

Football news:

I would sell Messi in the summer. Economically, it was desirable. Acting President of Barca Tusquets on the crisis
Lopetegui about 0:4 with Chelsea: They deserved to win, but the gap in the score was excessive
Premier League clubs will no longer be able to sign players under 18 due to Brexit
Pirlo about 3:0 with Dynamo Kiev: I'm happy. Juve must always play to win
Giroud on possible departure from Chelsea: Let me enjoy the win, I scored 4 goals. Then let's see
CSKA's last home game in the Europa League. Finally win?
Casillas-Ronaldo: just 750 goals? You can do better 😏