Canada

Pas le temps de lâcher

Navigation
close

Coup d'oeil sur cet article

Je porte le masque sans chigner même si je dois souvent retourner à la voiture parce que je l’ai oublié accroché au clignotant. J’ai appris à vivre avec de la buée dans mes lunettes.  

Je me lave les mains plus souvent qu’un chirurgien et j’accepte de faire rouler le gros panier de l’épicerie même si ce n’est que pour une livre de beurre. On finit par se sentir ridicule à craindre les poignées de porte et les têtes de robinet, mais on ne lâche pas, on écoute Horacio. Aimant le monde, je commence aussi à être tanné de ne voir que les yeux de votre belle face. L’automne n’est peut-être pas rigoureux, mais il est plate. 

On entre dans un neuvième mois de contraintes et on n’est pas au bout de nos peines. Tordu comme il ne l’a jamais été, le temps des Fêtes annoncé timidement ressemble à un triste test qui pourrait en plus se traduire par une aggravation de la situation. Ça va ben. Le père Noël se lavera-t-il les mains entre chaque cadeau ? Ça fait sourire jaune au lendemain du Vendredi fou, où les grands magasins semblent les seuls à ne jamais avoir entendu parler de COVID-19. À fond mon Léon, les caisses ne dérougissent pas, y en a pas de problème. Le fédéral nous prête même de l’argent pour acheter nos cadeaux en plus de nous enseigner sa méthode légendaire : « Dépense tout de suite et on verra plus tard. » Vous ne trouvez pas que tout ça sonne faux, alors que les hôpitaux pourraient déborder avant même votre premier party de Noël du 24 ? Ça va être beau le 27. Il aurait fallu résister, Monsieur Legault. C’est vous qui le disiez. Avez-vous lâché le morceau ? Question, votre honneur. Est-ce que le gouvernement et le gros bon sens auraient pris des chemins différents ? 

L’AMOUR PRUDENT

En temps normal, mes meilleurs amis, mes frères, mon fils et autres proches, je les étreins, je les embrasse comme le font les Italiens, les Français. Au pire, c’est la chaleureuse poignée de main. Des gestes naturels qui viennent du cœur et dont je m’ennuie terriblement. Mais... coude à coude oblige, on ne lâche pas. Question de sécurité.

DOUX BIDOU

Football news:

Danny Murphy: Liverpool's match against Manchester United will not be as dull as it was against Man City. I want them to take risks
Jamie Carragher: Liverpool and Manchester United are two of the biggest and most successful clubs in England. This will not change in 20-30 years
Abraham Grant: No one has contacted me from Chelsea. I believe that Lampard will do his job
Andrea Pirlo: Thanks to Conte, I wanted to become a coach. There is a lot of respect and sympathy between us
Gian Piero Gasperini: Miranchuk's goal is to find stability. I have to adapt to his characteristics
Rubiales apologized for the lack of a replay of the moment with the check of the game with the hand of the defender Athletic in the match with Real Madrid
Guardiola on the ban on hugs after goals: The reason for this situation in the UK is not in the players, come on