logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Patrick Roy saute un plomb dans une défaite des Remparts

Les Remparts et les Foreurs de Val-d’Or se disputaient un match sans histoire sur la glace du Centre Vidéotron, dimanche après-midi, jusqu’à un but refusé aux locaux en fin de prolongation ne mène à l’expulsion de Patrick Roy et à une défaite de 3-2 en tirs de barrage. 

Avec trois secondes à égrainer au cadran du surtemps, Anthony Gagnon croyait bien avoir marqué sur son propre retour et délivré ses coéquipiers, mais l’officiel Jonathan Trudel a immédiatement agité les bras et chassé Darien Kielb pour obstruction envers le gardien Jonathan Lemieux. Sur la séquence, Lemieux s’est avancé aux limites de son demi-cercle qui lui est réservé avant que Kielb entre en collision avec lui.

La décision n’a toutefois pas plu au grand patron des opérations hockey des Remparts qui l’a fait savoir en déversant son fiel sur l’arbitre. Ce dernier l’a aussitôt expulsé. Félix Bibeau et Andrew Coxhead ont ensuite été incapables de secouer les cordages en s’amenant seul devant le portier adverse pendant que les Foreurs réussissaient l’exercice.

Patrick Roy saute un plomb dans une défaite des Remparts

DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

«Je ne suis pas d’accord avec la décision sur la glace. C’est mon équipe. Ce que j’ai de la misère, c’est qu’il y a trop une différence au niveau des jugements d’arbitres. On joue contre Chicoutimi, [Hendrix] Lapierre est dans le cercle du gardien de but et le but est accordé. On arrive aujourd’hui, le gardien est à l’extérieur et notre joueur passe en avant, le gardien se tire à terre et il y a un but», se questionnait l’ancien gardien étoile en point de presse.

Heureux de l’effort de sa troupe, Roy déplorait que l’officiel concerné ne sache l’auteur de l’infraction sur le moment. Il faut savoir qu’un joueur chassé en prolongation ne peut participer à la séance de tirs de barrage s’il n’a pas fini d’écouler sa pénalité.  

« [...] Ne viens pas me faire à croire que tu l’as vu si tu ne sais plus c’est qui [qui a causé l’obstruction] et que ça finit que c’est Kielb. C’est une interprétation d’arbitre. Je commence à me poser une sérieuse question et il me semble qu’ils [les officiels] sont confortables dans notre aréna», a-t-il suggéré.  

Patrick Roy saute un plomb dans une défaite des Remparts

DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Autre défaite

Si les Remparts se sont révélés sous un meilleur jour que vendredi soir contre l’Armada – revers de 3-1 -, ils ont tout de même encaissé un septième échec en dix sorties devant leurs partisans.

«Je crois qu’on l’a tous vu. Il n’y avait pas vraiment d’obstruction. Le jeu se fait en dehors de son demi-cercle. Mais c’est la décision des officiels, on ne peut rien faire là-dessus. L’effort est là et les gars voulaient gagner, c’est plate que ça se finisse de même», a lâché Gagnon, qui occupe l’un des trois casiers de vétéran de 20 ans dans le vestiaire.  

Patrick Roy saute un plomb dans une défaite des Remparts

DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Résilience 

Jérémy Michel a créé l’égalité avec un peu plus de cinq minutes à faire à la troisième après que les locaux aient connu leurs meilleurs moments de la journée. Les Foreurs ont mis fin à une série de cinq défaites en l’emportant.

«Ça fait du bien. Dans les derniers temps, on était dans un petit creux avec cinq défaites d’affilée, et de venir ici à Québec, en sachant que ça allait moins bien pour eux à la maison, on savait qu’ils allaient sortir fort. On est revenus de l’arrière et les gars n’ont pas lâché. C’est un gros deux points», a souligné le pilote des gagnants, Pascal Rhéaume.

À son premier match en plus de trois semaines (neuf matchs) chez les Remparts, Coxhead a reçu la première étoile... À la veille du jour du Souvenir, les Remparts portaient un chandail aux couleurs de l'armée en hommage aux vétérans des Forces armées canadiennes.

Themes
ICO