logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Ray Shero déçu de son équipe

Au lendemain du congédiement de l’entraineur-chef John Hynes et d’une nouvelle défaite des Devils du New Jersey, le directeur général Ray Shero n’a pas mâché ses mots mardi pour exprimer sa déception face au début de saison de sa formation.

«Tout le monde avait de plus grandes attentes. Mais collectivement, en tant qu’équipe, je crois qu’il n’y a pas un joueur qui performe au niveau que nous attendions, ou qu’eux-mêmes attendaient. C’est ça qui est décevant», a dit Shero, dont les propos ont été rapportés par Sportsnet.

En effet, l’acquisition de P.K. Subban à la ligne bleue, la sélection de Jack Hughes au premier rang du dernier repêchage et le retour au jeu du joueur-étoile Taylor Hall après une longue absence en raison d’une blessure à un genou, laissaient présager de belles choses pour les Devils en début de saison.

Après 27 matchs, l’équipe se retrouve plutôt au 30e et avant-dernier rang du classement général de la ligue avec une fiche de 9-14-4. L’arrivée d’Alain Nasreddine derrière le banc en remplacement de John Hynes n’a pas semblé fouetter les Devils, qui ont laissé filer deux fois leurs avances face aux Golden Knights de Vegas lundi pour finalement s’incliner 4 à 3.

«Je crois qu’ils sont meilleurs que ça, mais ça reste à voir. Habituellement, il y a environ cinq ou six gars qui ont une année plus difficile, trois qui font très bien et les autres font assez bien. C’est difficile de voir après une vingtaine de matchs que personne n’a un bon rendement. C’est un gros défi.»

La responsabilité des joueurs

Shero a rapidement réalisé que quelque chose clochait avec son équipe. «On n’a pas eu le début de saison anticipé avec dossier de 0-4-2. Ça nous a fait reculer. Tu te mets alors à trop penser et ça nous a coûté des matchs. Nous avons perdu de toutes les manières imaginables.»

Le directeur-général ne met pas toute la pression sur Nasreddine pour relancer l’équipe. «Je crois que les joueurs doivent en faire plus. Ça ne dépend pas de l’entraîneur (...). C’est un défi pour les joueurs.»

«Nos équipes sont très bien préparées, ça je le sais. Ça repose sur l’exécution. Certains d’entre vous avez vu le match hier soir. Nous n’arrivons pas à faire une passe de cinq pieds.»

Les Devils disputeront leur prochain match contre les Blackhawks de Chicago, vendredi, à Newark.

Themes
ICO