This article was added by the user Anna. TheWorldNews is not responsible for the content of the platform.

Salaire minimum à 20$: pas demain la veille!

Le patron d’une grande entreprise qui recommande d’augmenter de 13,50 $ à 20 $ le salaire minimum au Québec, soit une hausse de 48 %. Personne ne l’a vu venir celle-là !

L’auteur de cette « fabuleuse » recommandation n’est nul autre que Louis Audet, principal actionnaire et président du groupe de communications Cogeco, dont fait partie la populaire station de radio 98,5 FM. Cette recommandation de Louis Audet, lors de sa causerie au Cercle canadien de Montréal, est d’autant étonnante qu’elle dépasse, et de loin, les 18 $ l’heure que réclame la grande centrale syndicale FTQ.

Que le patron d’une grande entreprise comme Cogeco propose une telle mesure « sociale » devant le gratin du milieu des affaires, ça mérite d’être sérieusement étudié par le gouvernement Legault.

Car les arguments évoqués par Louis Audet pour justifier la super augmentation du salaire minimum sont socialement très lucides et porteurs d’avenir.

En augmentant le salaire minimum à 20 $, cela permettrait de : 

  1. Diminuer les inégalités sociales. 
  2. Valoriser davantage le travail des petits salariés. 
  3. Freiner les menaces à la démocratie. 
  4. Éviter la montée du populisme. 
  5. Pourvoir plus facilement des postes vacants.  

La grande question ? Est-ce réalisable d’augmenter de la sorte le salaire minimum ?

Réalisable, oui ! Après tout, le milieu des affaires, les entreprises, les gouvernements provinciaux n’ont-ils pas apprécié les 100 milliards de dollars que le gouvernement Trudeau a versés aux entreprises en subvention salariale d’urgence, dont les prestations hebdomadaires atteignaient jusqu’à 847 $ ? Cela équivaut à 24,20 $ l’heure pour une semaine de 35 heures.

MAIS SOUS LEGAULT...

Malheureusement, il ne faut pas compter sur le gouvernement de François Legault pour défendre la recommandation de Louis Audet. Et comme c’est le gouvernement du Québec qui décrète les hausses du salaire minimum, ce n’est pas demain la veille qu’on verra le salaire minimum à 20 $ l’heure.

Interpellé par le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, qui lui a demandé s’il était d’accord avec Louis Audet d’augmenter le salaire minimum à 20 $ l’heure au Québec, François Legault s’est contenté de répondre : « Depuis qu’on est là, on a augmenté le salaire minimum... Il faut le faire de façon prudente pour ne pas nuire à l’économie, ne pas nuire, entre autres, aux étudiants qui travaillent, par exemple, dans les dépanneurs. »

Sous le gouvernement Legault, le salaire minimum a augmenté de 1,40 $, passant de 12,10 $ en 2018 à 13,50 $ cette année, pour une augmentation en trois ans de 11,6 %.

On est très loin de la hausse de 48 % proposée par Louis Audet.

LES OPPOSANTS

Chaque fois qu’il est question d’augmenter le salaire minimum, les groupes de pression du milieu des affaires brandissent le soi-disant impact financier dévastateur d’une telle hausse sur les PME. 

Cela dit, le président du Conseil du patronat, Karl Blackburn, en a surpris plusieurs cette semaine en laissant entrevoir une certaine ouverture devant la suggestion de Louis Audet.

Quoi qu’il en soit, je propose à François Legault de commander une étude objective sur les tenants et aboutissants d’une hausse de salaire minimum à 20 $ l’heure.