Six armes à feu illégales dissimulées sous une couverture ont été saisies lors d’une intervention du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour une entrée par effraction.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Des agents du poste du quartier 48 ont saisi dans la nuit du 8 au 9 décembre six armes à feu. Ils en ont fait la découverte lors d’une inspection alors qu’ils répondaient initialement à un appel pour une entrée par effraction dans un logement. Il est question d’armes automatiques et semi-automatiques, d’un fusil à pompe et de deux armes de poing.

Les trois suspects localisés dans l’appartement devront répondre à de nombreuses accusations liées à la possession d’armes prohibées et de stupéfiants. Deux des suspects se trouvaient en libération conditionnelle et s’étaient engagés à ne pas avoir d’arme à feu en leur possession.

Les armes saisies par les policiers étaient cachés par une couverture. Des sacs de cannabis ont aussi été trouvés dans une autre pièce de l’appartement.

Ces armes prohibées auraient pu être utilisées pour commettre des actes violents, pense le SPVM.