logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Un changement de culture payant pour les Oilers

Après avoir connu deux dernières saisons très difficiles, les Oilers d’Edmonton sont méconnaissables cet automne. Ils forment d’ailleurs la première équipe dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH) à remporter ses cinq premiers matchs de saison régulière en revenant de l’arrière.

«Il y a un changement de culture dans le vestiaire. Tout ce qui est important maintenant, c’est de gagner», a indiqué le défenseur Darnell Nurse en entrevue à LNH.com.

C’est d’ailleurs la première fois depuis la saison 1985-1986 que les Oilers amorcent la saison avec cinq victoires.

L’arrivée de l’entraîneur Dave Tippett à la barre de l’équipe n’est étrangère à cette confiance nouvelle dont font preuve les Oilers, qui présentaient une fiche combinée de 24-54-7 ces deux dernières années lorsque l’adversaire marquait le premier but.

«Dans les dernières années, nous avions tendance à trop ouvrir le jeu lorsque nous avions un déficit d’un but, a expliqué Connor McDavid. Mais quand tu fais ça, souvent tu finis par te faire mener par deux ou trois buts et le match est fini. Tu dois plutôt garder le contrôle de ton jeu et saisir ta chance quand elle se présente. Et jusqu’à présent, on a bien réussi le faire.»

Trouver la manière

Menés 3 à 2 avec moins de deux minutes à faire au match jeudi dernier contre les Devils du New Jersey, les Oilers l’ont finalement emporté 4 à 3 en tirs de barrage. «On avait l’habitude de perdre ce genre de match par deux ou trois buts», a remarqué McDavid.

Samedi, la formation albertaine a encore une fois comblé un déficit d’un but pour s’imposer 4 à 1 devant les Rangers, à New York.

Les Oilers étaient également revenus de l’arrière face aux Canucks de Vancouver, aux Kings de Los Angeles et aux Islanders de New York pour gagner leurs trois premiers matchs de la saison.

«Tu dois trouver une manière de gagner dans cette ligue et les joueurs en discutaient après la deuxième période (contre les Devils), a raconté Tippett. Même quand on sent qu’on ne présente pas notre meilleur jeu, ce n’est pas une excuse pour ne pas gagner, alors il faut trouver la manière.»

Pour les Oilers, qui n’ont participé aux séries éliminatoires qu’une seule fois au cours des 13 dernières saisons, ce début de campagne est très encourageant.

«Les choses vont bien présentement et il y a beaucoup de positif. Nous devons continuer de bâtir là-dessus», a conclu McDavid.

Themes
ICO