logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada
An article was changed on the original website

«Un départ de merde» – Tiger Woods

PEBBLE BEACH, Californie – Tiger Woods n’a pas tourné autour du pot en racontant sa troisième ronde à l’Omnium des États-Unis, samedi. 

«C’était un départ de merde, a-t-il lâché en expliquant sa carte de 71 à égalité à la normale. Sur des trous parmi les faciles en plus 

En effet, le Tigre a inscrit deux bogueys au 1er et 3e fanion avant d’en ajouter un autre au 7e, cassant ainsi une séquence de deux oiselets et minant une poussée. Au retour, il a traversé les mêmes montagnes russes. 

«J’ai obtenu mes chances pour afficher un bon score aujourd’hui (samedi) et cette semaine. Cette troisième ronde est l’exemple parfait. Je me suis battu. Je dois nettoyer mes erreurs.»  

Avec le mercure plutôt frisquet sur la côte du Pacifique, le Tigre portait du ruban de kinésiologie sur le cou, lui qui y ressent des raideurs. «À 43 ans, ça fait partie du jeu. Quand l’air est frais, c’est plus douloureux. «Si ce n’est pas des douleurs au cou, c’est au dos, au genou ou ailleurs. Choisissez ce que vous voulez!» 

Avec une fiche cumulative d’égalité à la normale, Woods, trois fois champion de l’Omnium des États-Unis, se retrouve provisoirement à égalité au 29e rang. En 2000, il avait remporté l’édition dans une domination sans précédent à Pebble Beach.

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO