Canada

Un transfert de pouvoir sous très haute tension

Un homme lourdement armé a été arrêté vendredi à Washington tentant de passer un point de contrôle avec une accréditation non autorisée, accentuant l’inquiétude à quelques jours de l’investiture de Joe Biden à la tête des États-Unis.

• À lire aussi: Un homme lourdement armé arrêté près du Capitole

• À lire aussi: Biden promet une série de décrets dès le premier jour de sa présidence

• À lire aussi: Biden veut «réparer» la politique étrangère américaine

Blocs de béton, fils barbelés, zone militarisée : Joe Biden prêtera serment mercredi dans une capitale américaine aux allures de camp retranché, loin des somptueuses cérémonies usuelles.

« On n’a jamais vu une cérémonie de la sorte. Ça a plus l’air d’une forteresse que d’une démocratie en ce moment », laisse tomber Rafael Jacob, analyste spécialisé en politique américaine et membre de la Chaire Raoul-Dandurand.

Mais « ils n’ont pas vraiment eu le choix de parer à toutes sortes d’actes violents avec ce qui s’est produit il y a deux semaines », ajoute l’expert.

Le 6 janvier, des centaines de partisans pro-Trump ont pris d’assaut le Capitole au moment où le Congrès votait pour certifier la victoire de Biden. 

Cinq personnes, dont un agent de police du Capitole, ont perdu la vie dans cette révolte.

Depuis, les policiers ont arrêté une centaine de personnes en lien avec l’assaut pour éviter qu’ils ne récidivent.

Une publicité sur un abribus demandant l’aide du public pour trouver des instigateurs de l’assaut du 6 janvier.

Photo AFP

Une publicité sur un abribus demandant l’aide du public pour trouver des instigateurs de l’assaut du 6 janvier.

Craintes confirmées

L’interception vendredi de Wesley Allen Beeler, 31 ans, en possession d’une arme de poing chargée et plus de 500 cartouches de munitions, confirme les craintes des autorités qui tentent de fortifier la ville avant l’assermentation.

L’homme originaire de Virginie s’est présenté en soirée à bord d’une camionnette brandissant « une accréditation d’inauguration non autorisée » à l’un des nombreux points de contrôle entourant le Capitole, détaille un rapport de police consulté samedi par l’AFP.

Prévoir le pire

Et aujourd’hui, partout au pays, on se prépare au pire après que le FBI a prévenu lundi que des groupes armés d’extrême droite prévoyaient manifester dans les capitales des 50 États américains ce week-end.

Des unités de la Garde nationale en camouflage, des équipes tactiques et des policiers massivement armés ont entre autres été déployés pour protéger les capitoles des différents États.

Le mouvement antigouvernemental des Boogaloo Boys a d’ailleurs réitéré samedi son intention de descendre dimanche dans les rues de Washington et du reste du pays, rapportait le Daily Mail.

Ils encouragent les participants à « venir armés à leur discrétion ».  

– Avec l’AFP

Football news:

Gattuso was fined 3 thousand euros for blasphemy
Burnley will ask for 50 million pounds for Pope. The goalkeeper is Interesting to Tottenham
Gladbach midfielder Neuhaus would like to move to Liverpool, his compensation is 40 million euros. Bayern are unlikely to fight for a player
Sampaoli took charge of Marseille. Contract - until 2023
Carlos Bianchi: PSG can score 5-6 goals for Barca in the second leg of the Champions League
Director of Shakhtar Srna about Roma in the 1/8 finals of the Europa League: Chances 50-50
Eintracht's forward Silva scored his 19th Bundesliga goal. Lewandowski has 26 goals, Holand has 17