logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
Canada

Une bonne première impression pour Anthony Robichaud

À son premier match dans les rangs universitaires, le quart-arrière Anthony Robichaud a laissé une belle carte de visite.

Parfait à ses huit premières tentatives de passe, le pivot du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke a notamment réussi une poussée de 103 verges sur la première série du match.

«On ne pouvait pas demander mieux au 1er quart, a souligné Robichaud qui a complété le match avec 17 passes complétées en 31 tentatives pour 222 verges et fut victime de deux interceptions. Je ne pensais pas débuter ma carrière en complétant mes huit premières passes. L’appel des jeux était excellent. L’offensive a retrouvé les airs de l’époque de Jérémi Roch.»

«Dans l’ensemble, notre performance aurait pu être mieux et je ne suis pas content, mais on peut bâtir sur ce match, de poursuivre le produit des Lynx d’Édouard-Montpetit. Vous ne verrez pas l’équipe de Sherbrooke du passé. En 1ère demie, nous étions disciplinés et on dominait dans pratiquement toutes les catégories, mais on s’est tiré dans le pied en deuxième avec toutes ces punitions. On a repris le ballon profondément dans notre territoire et ça nous a tués. Laval a joué plus d’homme à homme et a mis plus de pression. On a commis quelques erreurs en ratant le joueur qui rentrait sur le blitz et je me suis mis à voir des fantômes.»

Robichaud a aussi démontré une belle mobilité. «C’est ce que je fais de mieux d’éviter la pression, a-t-il indiqué. Je créé des jeux quand il n’y a rien. C’est ma force.»

Justin Éthier n’a pas été surpris de la performance de Robichaud. «On l’a recruté et on savait que c’était un bon quart-arrière», a précisé le coordonnateur offensif du Rouge et Or de l’Université Laval.

Moment inquiétant

Tôt au 3e quart, Raphaël Dionne s’est blessé et le secondeur du Vert & Or a quitté le terrain sur une civière et a pris le chemin de l’hôpital en ambulance. Parce qu’il avait de la difficulté à bouger un bras, les ambulanciers et le personnel médical l’ont immobilisé afin de ne prendre aucune chance.

Présent sur les lignes de côtés, son frère Olivier a vu sa carrière prendre fin l’an dernier alors qu’il a subi une blessure à un genou lors du premier match de la saison face au Rouge et Or. Les parents des deux frères de Lévis étaient aussi présents au PEPS.

«Ce sont des étudiants-athlètes et c’est toujours triste quand un incident comme ça se produit, a mentionné l’entraîneur-chef du Vert & Or Mathieu Lecompte après le match. On veut que nos jeunes qui jouent au football par passion restent en santé.»

La résonance magnétique qu’à subie Dionne s’est révélée négative. Le secondeur n’a pas subi de fracture, mais il devra subir d’autres tests, lundi.

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO