France

À la une ce samedi 22 février...

Salon de l'Agriculture. Emmanuel Macron ouvre le salon de l'Agriculture ce samedi, au retour d'un sommet européen durant lequel il a défendu « une revalorisation nécessaire » du budget de la Politique agricole commune (PAC), mais il ne prévoit pas de battre un record de durée de visite, a indiqué l'Élysée. Le président ne fera pas de discours formel, mais si un accord a été trouvé à Bruxelles, « cela fera l'objet de discussions lors du salon », selon l'Élysée, les résultats des discussions sur le budget européen étant suivies de près par les organisations agricoles.

Élections au Togo. Quelque 3,6 millions d'électeurs togolais sont appelés aux urnes samedi, pour une élection présidentielle qui devrait reconduire pour un quatrième mandat Faure Gnassingbé, dont la famille est à la tête du petit pays d'Afrique de l'Ouest depuis plus d'un demi-siècle. Le chef de l'État s'est dit « serein et confiant » de remporter le scrutin dès le premier tour, et devrait être réélu, sans grande surprise face à une opposition réprimée et divisée.

États-Unis. Les jeux ne sont pas encore faits pour les candidats démocrates à la Maison-Blanche : le jackpot du Nevada passera samedi par le vote déterminant des croupiers, serveurs ou cuisiniers, majoritairement hispaniques, des casinos de Las Vegas. Plusieurs des huit prétendants encore en course pour l'investiture démocrate à l'élection présidentielle, parmi lesquels Joe Biden, Elizabeth Warren et Pete Buttigieg, se sont joints cette semaine à une manifestation devant le Palm Casino, un établissement appartenant aux frères Fertitta, des soutiens affichés du président Donald Trump, qu'ils espèrent tous défier dans les urnes en novembre.

Culture. « Danseuse, prisonnière, mère, chanteuse, sainte, pute, espionne, militante... », Madonna est tout cela à la fois et bien plus encore dans son show le plus intimiste, engagé et probablement ambitieux de sa carrière, en résidence au Grand Rex à Paris à partir de samedi.

Sport. L'enfer de Cardiff. Les jeunes Bleus vont passer un test de personnalité, samedi, dans un Millennium Stadium où ils ne se sont pas imposés depuis dix ans. Une enceinte aussi étouffante que bruyante au cérémonial ébouriffant. La dernière victoire française au Pays de Galles remonte au 26 février 2010. C'était lors de la 3e journée et, sur la route de leur neuvième et dernier Grand Chelem, les Bleus de Marc Lièvremont s'étaient imposés 26-20 grâce à deux interceptions d'Alexis Palisson et François Trinh-Duc en première période puis à la réussite au pied de Morgan Parra (trois pénalités, deux transformations).