France

Accor sort du CAC 40, Alstom y fait son grand retour

Les conséquences de la crise sanitaire du Covid-19 se font sentir dans la composition du CAC 40, l’indice phare de la Bourse de Paris qui regroupe les 40 plus grosses capitalisations. Le comité des indices Euronext, le gestionnaire de la Bourse de Paris, se réunit tous les trois mois pour réviser la liste, en tenant compte notamment du « flottant » des sociétés, c’est-à-dire de la part du capital se négociant effectivement sur le marché. Et il vient de décider de sortir du CAC 40 le groupe hôtelier Accor et de faire revenir Alstom, qui en était sorti en mars 2016.

→ À LIRE. Teleperformance a fait son entrée au CAC 40

En juin, suivant la même logique, l’opérateur de plateforme téléphonique Teleperformance avait remplacé Sodexo, le spécialiste de la restauration collective.

Accor, un groupe dans l’inconnu

Le géant hôtelier Accor fait partie des entreprises qui ont été lourdement touchées par l’épidémie de coronavirus, avec une activité mise en rideau partout dans le monde, quasiment du jour au lendemain.

Avec ses 5 100 hôtels (Ibis, Sofitel, Novotel, Mercure ou Pullman) représentant 748 000 chambres dans une centaine de pays, le groupe a subi le contrecoup des mesures de confinement et des restrictions de voyage. En avril, au plus fort de la crise, Accor s’est retrouvé avec 90 % de ses établissements fermés. « Un choc sans précédent et d’une violence inouïe », selon son PDG, Sébastien Bazin.

Aujourd’hui, la plupart ont rouvert mais beaucoup tournent encore au ralenti. L’hôtelier, qui a affiché une perte historique de 1,5 milliard d’euros au premier semestre, a annoncé début août un plan d’économies avec la suppression d’un millier d’emplois dans le monde. L’agence de notation S & P a même rétrogradé en catégorie spéculative la note de la dette à long terme d’Accor. Surtout, l’entreprise se dit incapable de faire des prévisions tant que l’épidémie ne sera pas jugulée ou un vaccin mis au point.

Carnet de commandes record pour Alstom

Pour Alstom, qui fait son retour dans le CAC 40, c’est tout l’inverse. Le constructeur ferroviaire (qui a vendu toutes ses activités dans l’énergie à General Electric) est en pleine forme. Il affiche un carnet de commandes culminant à 40,9 milliards d’euros, soit quasiment cinq ans de chiffre d’affaires.

L’entreprise dirigée par Henri Poupart-Lafarge profite de l’intérêt grandissant pour les transports collectifs, afin de réduire les émissions de CO2. En début d’année, les analystes de Bank of America considéraient même Alstom comme une des valeurs dans laquelle il fallait investir dans la perspective de la lutte contre le changement climatique.

→ À LIRE. Alstom acquiert Bombardier Transport avec une décote

Alstom va encore grossir. Le groupe a reçu fin juillet le feu vert de Bruxelles pour le rachat de Bombardier Transport. Le nouvel ensemble doit donner naissance au numéro deux mondial du rail, un an et demi après le rapprochement raté avec l’allemand Siemens, du fait du veto mis par la Commission européenne.

Football news:

Griezmann n'a pas fait d'impact en 6 matches à Cumana
Ole-Gunnar sulscher: Leipzig a fait travailler Manchester United. Rashford a eu une grande influence sur le jeu
Roberto sur la victoire contre la Juventus: La meilleure réaction à l'excitation de Barcelone est un tel jeu
Ronald Koeman: Barcelone a disputé contre la Juventus le meilleur match de la saison. Nous avons eu beaucoup de moments
Messi a marqué 70 buts en phase de groupes Ligue des Champions. C'est un record
Les 4 buts de Messi cette saison sont marqués aux tirs au but. Trois pour Barcelone, un pour l'Argentine
Greenwood a marqué pour Manchester United en Ligue des Champions à l'âge de 19 ans 27 jours. Seul Rooney l'a fait à un plus jeune âge