France

Accord entre Israël et les Émirats : les principales réactions internationales

Lecture : 4 minutes

Jeudi, Israël et les Émirats arabes unis ont annoncé une normalisation de leurs relations, dans le cadre d’un accord historique négocié par les États-Unis. Voici les principales réactions sur la scène internationale.

1 « Une nouvelle ère » pour Israël

« Aujourd’hui, une nouvelle ère commence dans les relations entre Israël et le monde arabe », a soutenu le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. « En 1979, (Menahem) Begin a signé la paix avec l’Égypte, en 1994 (Yitzhak) Rabin a signé avec la Jordanie et j’ai le mérite de signer en 2020 le troisième accord de paix avec un pays arabe », a déclaré M. Netanyahu lors d’une allocution télévisée.

2 Une « étape audacieuse » pour les Émirats

« La plupart des pays y verront une étape audacieuse pour parvenir une solution à deux États, donnant du temps aux négociations », a déclaré le ministre d’État émirati aux Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse, ajoutant que les deux pays allaient ouvrir des ambassades dans « pas longtemps ».

3 Un « accord historique » salué par les États-Unis

Il s’agit d’une « percée spectaculaire », a commenté le président américain Donald Trump, qualifiant cette normalisation d’« accord de paix historique entre nos deux grands amis ». « Les États-Unis espèrent que ce pas audacieux sera le premier d’une série d’accords clôturant 72 années d’hostilités dans la région », a appuyé le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo.

Accord entre Israël et les Émirats : les principales réactions internationales
« Les États-Unis espèrent que ce pas audacieux sera le premier d’une série d’accords clôturant 72 années d’hostilités dans la région », a déclaré Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine. (Photo Jure Makovec/AFP)

4 Le Drian se félicite de l’accord

La France, par la voix du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est félicitée de l’accord et de la « décision prise dans ce cadre » par Israël de « suspendre l’annexion de territoires palestiniens ». « L’état d’esprit nouveau dont témoignent ces annonces doit désormais permettre la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens en vue de l’établissement de deux États. »

5 L’ONU voit « une occasion de reprendre des négociations »

Cet accord pourrait créer « une occasion pour les dirigeants israéliens et palestiniens de reprendre des négociations substantielles, débouchant sur une solution à deux États, conformément aux résolutions onusiennes en la matière », a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

6 L’Iran s’élève contre une « stupidité stratégique »

Le ministère iranien des Affaires étrangères a qualifié l’accord de « stupidité stratégique d’Abou Dhabi et de Tel-Aviv », ajoutant qu’il renforcerait « l’axe de résistance dans la région », en référence aux alliés de Téhéran au Moyen-Orient.

Au Yémen, les rebelles houthis estiment que l’accord est « une action qui provoque la nation arabe et islamique (…) et prouve que les pays, dont les Émirats qui ont lancé une attaque contre le Yémen, servent Israël », selon leur porte-parole, Mohammed Abdel Salam.

7 « Chèque en blanc » pour le Hamas, « trahison » pour l’Autorité palestinienne

L’accord « ne sert pas la cause palestinienne » et constitue un « chèque en blanc » pour la poursuite de « l’occupation » par Israël, a dénoncé le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza.

« Les dirigeants palestiniens rejettent ce que les Émirats arabes unis ont fait. Il s’agit d’une trahison de Jérusalem et de la cause palestinienne », a, de son côté, indiqué dans un communiqué l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, appelant à une « réunion d’urgence » de la Ligue arabe.

La Turquie a également dénoncé une « trahison » : « Les Émirats arabes unis s’efforcent de présenter cela comme une sorte de sacrifice pour la Palestine, alors qu’ils trahissent la cause palestinienne pour servir leurs petits intérêts, a réagi le ministère turc des Affaires étrangères. L’Histoire et la conscience des peuples de la région n’oublieront pas cette hypocrisie et ne la pardonneront jamais. »

8 Réactions positives à Bahreïn, en Égypte et au Royaume-Uni

Le royaume de Bahreïn « salue les efforts diplomatiques déployés par les Émirats arabes unis. Cette étape historique contribuera au renforcement de la stabilité et de la paix dans la région », a rapporté l’agence de presse officielle, Bahrain News Agency.

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a réagi sur Twitter : « J’apprécie les efforts des artisans de cet accord pour la prospérité et la stabilité de notre région », a-t-il écrit, saluant « une étape » vers la « réalisation de la paix au Moyen-Orient ». L’Égypte est signataire, également sous la tutelle de Washington, du premier traité de paix avec l’État hébreu en 1979.

epa07657476 Egypt's President Abdel Fattah el-Sisi, accompanied by his Romanian counterpart Klaus Iohannis (not pictured) during their official meeting held at Cotroceni Presidential Palace in...
Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi a salué « une étape » vers la « réalisation de la paix au Moyen-Orient ». (Photo archives Robert Ghement/EPA)

Le Royaume-Uni a salué « une étape historique qui voit la normalisation des relations entre deux grands amis du Royaume-Uni… À la fin, il n’y a pas de substitut pour des négociations directes entre les Palestiniens et Israël, seule solution pour parvenir à une solution à deux États et une paix durable », a déclaré le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab.

Football news:

Barcelone a annoncé le transfert de Suarez à l'Atlético
Barcelone recevra 2 millions d'euros pour le transfert de Suarez lors des saisons où l'Atlético se qualifiera pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions
Les recrues de Chelsea se sont arrachées à la coupe de la Ligue: Havertz a fait un tour du chapeau (le premier de sa carrière), Chilwell est Assist, Silva a joué une heure
Manchester United perdra 139.39 millions de livres si la saison de la premier League se déroule sans spectateurs - la plus grande partie de la Ligue
Rüdiger-objectif de transfert prioritaire de Barcelone
Arsenal a remporté 6 matchs consécutifs
Le Club de l'inter Vesino est en pourparlers avec le Napoli. Il a été proposé au Zénith