France

Avec «Resto du Coin», ils rêvent de créer un Uber Eats à la française

Un trio d'entrepreneurs veut mettre en avant les plats du jour des restaurants de quartier, tout en réduisant les commissions par rapport aux plateformes de livraison habituelles.

«Un 'Uber Eats' français à la fois simple, local et équitable qui profite à tous les restaurateurs.» Voilà la promesse, pour le moins alléchante, de «Resto du Coin», une application déjà disponible pour les restaurateurs et qui devrait s'ouvrir au grand public début 2021. En dressant le constat, largement partagé dans le monde de la restauration, que les plateformes de livraison comme Uber Eats ou Deliveroo rognent trop largement la marge des restaurateurs, un trio d'entrepreneurs français a donc décidé de concurrencer ces géants américains. Leur credo ? Mettre en avant les plats du jour des restaurants les plus proches des utilisateurs, et limiter au maximum les frais pour les restaurateurs. L'entreprise ambitionne de livrer 5000 commandes par jour à la fin de l'année.

«Les plateformes comme Uber Eats ou Deliveroo deviennent incontournables, mais elles prennent 30% de commission au restaurateur par commande, ce qui est absolument colossal, estime Yonathan Malet, l'un des trois cofondateurs. Les restaurateurs sont obligés de s'y inscrire, surtout depuis le début de l'épidémie de covid-19, mais ils y vont parfois la mort dans l'âme.» Pour Yonathan Malet, lui-même grand client des plateformes de livraison, «beaucoup d'utilisateurs sont aujourd'hui conscients que ces entreprises rognent les marges des entreprises, mais tout le monde les utilise quand même parce que leurs services sont extrêmement performants et très pratiques». Et de poursuivre : «notre idée est donc de fournir tous les avantages de l'application, notamment la rapidité et la simplicité, tout en remplissant un cahier des charges plus équitable.»

Plats du jour

Pour ce faire, le premier pilier de «Resto du Coin» sera de proposer uniquement des plats du jour, au nombre de trois par jour et par restaurant. «Les plats du jour permettent aux restaurateurs de réaliser des économies d'échelle et aux clients d'avoir des produits plus frais, poursuit Yonathan Malet. De plus, nous pouvons jouer sur le côté 'actualité', en envoyant aux utilisateurs une notification dans la journée pour présenter les plats du jour de leur restaurant préféré.»

Côté coûts, le système est un peu plus complexe. En effet l'objectif de «Resto du Coin» est de proposer un service à 1 euro payé par le restaurateur, quel que soit le montant de la commande. Mais ce service ne comprend pas la livraison et ne sera donc réellement appliqué que pour le «click and collect».

Les clients qui souhaitent se faire livrer chez eux devront en effet débourser 2,90 euros en plus de leur plat, une somme que le restaurateur complétera pour payer un livreur. S'il le souhaite, le restaurateur peut gérer lui-même la livraison des plats, ou faire appel à une société spécialisée qui lui proposera l'application. «En moyenne, les livraisons coûteront autour de 5 euros car les distances sont limitées. Comme le client paie 2,90 euros, il reste deux euros à payer pour le restaurateur», estime Yonathan Malet. Dans la majorité des cas, ce devrait donc être moins que les 30% prélevés par les plateformes habituelles, surtout pour les grosses commandes. «Pour certaines commandes de bureaux à 100 euros, les restaurateurs doivent aujourd'hui payer 30 euros de commission. Chez nous, ce sera un tarif fixe.»

L'ambition de Resto du Coin est de fidéliser 1000 restaurants d'ici à la fin de l'année 2021, pour assurer environ 5000 commandes par jour. Aujourd'hui, les restaurateurs peuvent déjà s'inscrire sur l'application professionnelle «Resto du Coin pro». Les clients devront attendre encore quelques semaines et le début du mois de janvier 2021 pour tester le service.

Football news:

Monchi s'est excusé auprès de cooman pour l'avoir traité de pleurnicheur. Avant Messi, il s'est également excusé
Le joueur de la division 3 du Guatemala a été disqualifié pour 5 ans pour avoir frappé un arbitre au visage
Benzema pourrait jouer avec l'Atlético. Il est de retour dans le groupe général du Real Madrid
Havbeck de Leeds Diaz: Ronaldinho est mon idole depuis mon enfance. Il a joué avec joie et immédiateté
Rivaldo: j'Aimerais voir l'épopée du Barça contre le PSG, mais je n'y crois pas. Une victoire en coupe ne sauvera pas la saison
Marquinhos: j'admire De plus en plus la Ligue 1. Ce n'est pas le PSG qui est mauvais, juste d'autres équipes à un bon niveau
Pep sur les équipes nationales: les Joueurs ne voleront pas s'ils doivent rester isolés pendant 10 jours. Cela n'a aucun sens