En subtilisant le maillot jaune à un adversaire le dernier soir avant l’arrivée sur les Champs-Élysées, Tadej Pogacar a pris la roue de Cadel Evans, qui avait joué le même mauvais tour au Luxembourgeois Andy Schleck en 2011. Là aussi, le Tour de France s’était joué à l’issue d’un contre-la-montre, organisé autour de Grenoble, le samedi avant l’arrivée à Paris.