France

Coronavirus : Espagne, Portugal, Inde... ces pays qui se reconfinent

Ces endroits où les autorités reconfinent après une recrudescence des cas de coronavirus.
Ces endroits où les autorités reconfinent après une recrudescence des cas de coronavirus. © AFP
La seconde vague n’est peut être plus hypothétique, en tout cas sur certaines parties du globe. En Europe, en Asie ou encore au Moyen-Orient, nombreux sont les pays qui ont décidé de réintroduire des mesures de confinement. 

En Europe, six pays ont pris la décision de reconfiner leur population. Tout d’abord l’Espagne depuis samedi matin. Alors que depuis deux semaines seulement, la contagion de coronavirus était jugée sous contrôle, un regain localisé des contaminations a amené les autorités catalanes à faire marche arrière. Une zone autour de Lerida, dans le nord-est du pays, a été reconfinée avec ses 200.000 habitants.

Au Portugal, la région de Lisbonne a elle aussi subi un revers du coronavirus, avec un nouveau "confinement à domicile" depuis le 1er juillet et jusqu’à nouvel ordre. En Allemagne, deux reconfinements locaux d’au moins une semaine ont été annoncés le 23 juin dernier, une mesure qui concerne près de 600.000 personnes. Et enfin, depuis les 22 et 29 juin, l’Italie et la Grande-Bretagne ont reconfiné leur population localement. La région de Leicester est concerné pour le pays du Brexit, et la Mondragone près de Naples pour la péninsule italienne. 

Plus de 15 millions de personnes concernées en Inde

L’Asie, berceau du coronavirus, a elle-aussi replongé en pleine pandémie. Wuhan a été déconfinée début avril avant que la mairie réimpose un confinement à 70 quartiers résidentiels mi-juin. En Inde, l’Etat du Tamil Nadu a ordonné le reconfinement, à partir du 19 juin et jusqu'à nouvel ordre, de l'agglomération de Chennai. Cette mesure concerne plus de 15 millions de personnes.

De l'autre côté de l'Atlantique, les États-Unis célèbrent samedi une fête nationale à haut risque après avoir enregistré la veille un nouveau chiffre-record d'infections au coronavirus. La situation ne s’améliore pas : plusieurs États ont fait marche arrière après des assouplissements. La Californie et la Floride ont annoncé la fermeture des bars et des plages, et le port du masque est désormais obligatoire au Texas. 

L'OMS appelle à "se réveiller"

En Cisjordanie, les autorités ont décidé un bouclage temporaire des villes de Naplouse, Hébron et Bethléem. Et enfin en Australie, des milliers de résidents de Melbourne, habitant dans plusieurs immeubles, devront rester confinés chez eux pour au moins cinq jours à partir de samedi.

L'Organisation mondiale de la Santé a lancé un cri d'alarme vendredi, appelant une nouvelle fois les pays touchés à se "réveiller" face à la menace. Selon l'Organisation, 60 % de tous les cas recensés l'ont été au cours du mois écoulé.

Football news:

En Angleterre, ils élimineront les joueurs qui toussent délibérément sur leurs adversaires et les arbitres
Man City a montré un nouvel uniforme à l'extérieur
L'équipe d'Islande a présenté un formulaire à domicile pour la saison 2020/21
En 1999, Arsenal a battu Sheffield en coupe, mais Wenger a suggéré de rejouer le match - parce que Kanu a brisé le Fair-Play
Milan et Naples s'intéressent à Godfrey. Norwich veut 30 millions d'euros pour le défenseur
Wenger a appelé les favoris de la Ligue des Champions: Man City et le PSG
Manchester United prépare une offre officielle pour Sancho. Le Borussia réclame 120 millions d'euros