France

Coronavirus : pourquoi Saint-Étienne est si durement touchée par la deuxième vague

Chargement des articles suggérés...

  • Accueil
  • Actualité
  • Sciences & Environnement

    DÉCRYPTAGE - La métropole de la ville aux sept collines affiche le plus fort taux d'incidence de France. Les hôpitaux sont sous tension.

    Le Centre hospitalier universitaire de Saint-Étienne.
    Le Centre hospitalier universitaire de Saint-Étienne. PHILIPPE DESMAZES / AFP

    Emmanuel Macron et Jean Castex n'ont eu de cesse de le rappeler ces derniers jours : la deuxième vague de Covid-19, contrairement à la première, frappe la France entière. Mais force est de constater que toutes les métropoles ne sont pas touchées de la même manière. En termes de taux d'incidence, c’est-à-dire le nombre de cas pour 100.000 habitants sur sept jours, la ville de Saint-Étienne, dans la Loire, atteint les sommets depuis bientôt trois semaines. Le 27 octobre dernier, on y comptait 1136 cas pour 100.000 habitants, loin devant la deuxième métropole du classement, Lille (968), Paris (523), ou encore Bordeaux (270). Même Lyon, avec un taux de 876, est assez loin derrière.

    Conséquence logique, les services hospitaliers sont sous très haute tension. Selon des chiffres que s'est procurés Le Figaro, on comptait 572 personnes hospitalisées le 29 octobre, à midi. Au pic de la première vague, au mois d'avril, 500 patients au maximum avaient été hospitalisés. «Nous allons effectuer une

    Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

    Abonnez-vous : 1€ le premier mois

    Annulable à tout moment

  • Football news:

    Jota a inscrit 8 buts lors de ses 8 derniers matchs pour Liverpool
    Une cyberattaque puissante contre Manchester United: les pirates font du chantage et l'état fait face à une amende (jusqu'à 18 millions) pour avoir vidé les données des fans
    Nous voulons mieux vous connaître - s'il vous plaît, répondez à ce questionnaire et dites-nous quels autres médias sportifs vous lisez!
    Pavel zanozin: utkin et maslachenko avaient une relation un peu tendue. Vasya est devenu le rédacteur en chef de NTV-Plus, la jalousie est apparue
    Messi, de Jong et Busquets - dans la candidature de Barcelone pour le match contre Osasuna
    Klopp à propos de Weinaldum: je veux qu'il reste. Mais jusqu'à présent, rien n'est décidé, tout est possible
    Je n'ai pas vu la Grandeur de Maradona. Mais je ne peux pas arrêter de penser à lui