France

CSO de Ribeauvillé : ils ont retrouvé leur dada !

Mis à part les serveurs masqués sous les tentes et les bornes de gel hydroalcoolique disséminées un peu partout, on croirait assister à un concours de saut d’obstacles (CSO) tout à fait ordinaire à Ribeauvillé. La participation – 1100 départs sur les quatre jours – est d’ailleurs dans la norme. Et parmi les cavaliers, les amateurs forment le gros des troupes (90   %).

« Un gros engouement »

« On essaie de tout faire pour que ça se passe en bonne intelligence dans le respect des gestes “barrière”, indique Florian Peraldi, l’un des organisateurs au sein de PG Team, ravi de constater que les cavaliers sont fidèles au rendez-vous. Il y a un gros engouement cette année. Le confinement a créé de la frustration. Dès qu’on a pu organiser un concours, on a ressenti cette attente. C’est peut-être une euphorie générale avant la tempête économique que l’on craint de voir arriver. On sent que les gens ont envie de reprendre leur liberté, de se changer les idées. »

Dans la carrière, et sous un ciel bleu azur, au pied des trois châteaux de Ribeauvillé, les cavaliers amateurs s’en donnent à cœur joie pour franchir des barres situées à 1m05 au-dessus du sol. Aurélie Mignemi en termine en 37”83 et une pénalité de quatre points. C’est sa deuxième sortie avec Jaguar, sa jument de 10 ans, qui respecte de mieux en mieux les consignes. Les progrès sont déjà sensibles.

« J’appréhendais plus la première fois parce qu’on ne savait pas où on en était avec les chevaux. On a un peu sauté du jour au lendemain, souligne la laborantine strasbourgeoise ravie de retrouver l’ambiance des concours équestres après des mois d’incertitude. C’était dur d’attendre car on savait que la saison serait courte. Ça fait du bien au moral de retrouver la compétition, je suis même étonnée de voir autant de monde. »

Sur le chemin du box, elle débriefe son parcours avec son conjoint, cavalier professionnel de son état. Ce dernier, qui n’a pas chômé durant le confinement pour s’occuper des chevaux dont il avait la charge au Haras de la Bleiche à Ernolsheim-sur-Bruche, a senti progressivement monter l’impatience de ses clients à se remettre en selle. Ils sont d’ailleurs neuf à l’avoir accompagné à Ribeauvillé.

Un nouveau challenge pour les amateurs

« Je pensais plutôt qu’on reprendrait vers la mi-août, avoue Romain Haass. La coupure a été longue, de septembre à juillet. Ce n’est pas neutre pour les chevaux. C’est bien que tout le monde puisse remonter à nouveau et faire des CSO. Nous, nous privilégierons les concours du coin, surtout quand ils sont bien organisés comme ici. »

Les amateurs profitent du moment. Et ne se fixent pas vraiment d’objectifs en cette saison particulière. « Je n’ai pas de but particulier, je suis surtout là pour le plaisir », confie Aurélie Mignemi.

Néanmoins, pour remercier tous ces anonymes qui les « font vivre », le PG Team de Ribeauvillé et l’Equiplus de Glatigny ont mis en place l’Open Jumping Tour – dont la première des cinq étapes se déroule ce week-end dans le Haut-Rhin – qui récompensera le cavalier amateur le plus méritant. Le gros lot – une nouvelle selle d’un montant de plus de 5 000 euros – sera attribué lors du jumping des vendanges, mi-septembre, toujours à Ribeauvillé.

« On veut marquer la reprise et féliciter tous ces amateurs qui nous soutiennent », indique Geoffrey Peraldi, le responsable du centre équestre. « On veut redonner vie à tout ça, redonner de l’envie, poursuit le Mosellan Jean-Philippe Chiarotto, lui aussi partie prenante du projet. On a imaginé ce nouveau circuit dans le Grand Est. Cela faisait assez longtemps qu’on l’envisageait. On espère pouvoir pérenniser ce challenge. »

De nouveau tout à leur dada, les cavaliers amateurs ne demandent pas mieux.

Football news:

Rudi Garcia: Passer la Juventus, c'est un exploit. La plus belle défaite de ma carrière
C'est une honte! Sarri s'est indigné du retard pris par les joueurs Lyonnais
Miralem pjanic: Il ne faut pas sous-estimer le 9e Scudetto, mais la Juve peut viser plus
Zinédine Zidane: le Real doit être fier de ce qu'il a fait. Ce n'est pas le moment de chercher des excuses
Guardiola sur 2-1 avec le Real Madrid: si vous voulez prendre la Ligue des Champions, vous devez battre les grands clubs
Rahim sterling: Man City était génial. Nous savions à quel point le Real était bon
Ronaldo a marqué les 7 buts de la Juventus lors des éliminatoires des dernières saisons Ligue des Champions ᐉ