France

Déjà au front

La France entame tout juste sa convalescence d’après-Covid et déjà Macron la rappelle à ses traumas antérieurs. On aurait pu le croire pressé de réparer des oublis sur l’écologie, ou de lever le flou sur les budgets futurs. Non, le coronavirus est passé, la marotte présidentielle sur la retraite à points demeure.

Jean Castex au moins est prévenu. À peine a-t-il glissé un pied à Matignon qu’il voit poindre son premier tollé. Les syndicats, persuadés jusque-là de pouvoir gagner du temps, crient à provocation. Le patronat, préoccupé de ne pas enflammer le climat social, lève les bras au ciel. Et on comprend pourquoi Édouard Philippe est apparu si soulagé de céder sa place au suivant.

La question de l’âge pivot qu’il soutenait, avant de retrouver Le Havre, sera de plus en plus difficile à défendre dans un contexte économique donné pour apocalyptique, cet automne. Raison sans doute pour laquelle Macron pousse à la roue, quitte à rouvrir le chantier des retraites au cœur de l’été. Lorsque tomberont tous les plans sociaux dont le chef de l’État a eu vent, il sera autrement inconfortable de plaider un allongement du temps travaillé au courant de la vie…

Le nouveau Premier ministre peut, autant qu’il le voudra, arguer d’une réputation d’arrondisseur d’angles. Il se prépare des jours à Matignon sous le feu des inquiétudes et des mises en garde. Même le Medef, c’est dire, appelle à renvoyer à de meilleures heures une réforme aussi explosive. Après un très coûteux confinement, une paralysie sociale de plus sonnerait pour bien des entreprises le glas de tout espoir de relance.

Si Jean Castex a pour ambition d’étaler sa science du dialogue, il est servi d’emblée : en lui demandant de lutter contre la montée du chômage et d’obtenir une extension des durées de cotisation, en même temps, Macron lui fait cadeau d’une équation à moult inconnues. Parmi lesquelles figure la capacité de résistance d’un chef de gouvernement qui n’aimerait fâcher personne.

Football news:

Les auteurs de Showsport choisissent le vainqueur de la Ligue des Champions: cherniavski pour Leipzig, Muiznek pour le Real Madrid
Trent, Rashford, martial et Greenwood sont en lice pour le prix du meilleur jeune joueur de la saison des sous-marins
Ronaldo a mal commencé la saison 2016/17 - puis a marqué 10 buts dans les séries éliminatoires de la Ligue des Champions et a délivré la meilleure performance dans l'histoire du tournoi
Henderson, de Bruyne, Pope et Ingz – parmi les candidats pour le prix du meilleur joueur de la saison de l'APL
La Bundesliga prévoit de commencer la saison le 18 septembre avec un match Bayern – Schalke ou deux Borussiens
Barcelone a déclaré 7 joueurs de l'équipe réserve pour le match contre Napoli. Dembélé, Vidal et Busquets ne joueront pas
Dans les années 80, Lyon jouait en Ligue 2 et personne n'en avait besoin. Olas a construit un Empire économique et a créé sa propre variante de manibol