logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Destitution de Donald Trump. Le président qualifie son procès de « chasse aux sorcières »

Le président américain Donald Trump a depuis Davos qualifié son procès en destitution, sur le point d’entrer dans le vif du sujet à Washington, de « farce » et de « chasse aux sorcières ».

Donald Trump au Forum économique mondial de Davos, le 21 janvier 2020. | AFP

Aux journalistes qui lui ont demandé, à son arrivée au Forum économique mondial, pourquoi il ne se trouvait pas dans la capitale américaine, Donald Trump a dit : Nous venons rencontrer des leaders mondiaux, les gens les plus importants du monde, et nous rapportons (aux États-Unis) de formidables affaires économiques.

« Le reste c’est juste une farce » , a-t-il ajouté. C’est la même chasse aux sorcières qui dure depuis des années et franchement c’est honteux. Le procès en destitution du président américain devant le Sénat débute formellement ce mardi 21 janvier. S’il paraît verrouillé par Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine, de nouveaux rebondissements ne sont pas à exclure, alors que ces derniers jours ont été marqués par de nouvelles révélations sur le scandale ukrainien à l’origine de toute la procédure.

Plus d’informations à venir.

Destitution de Donald Trump. Le président qualifie son procès de « chasse aux sorcières »Ouest-France.fr
Themes
ICO