Reconfinement à partir de ce jeudi soir et jusqu'au 1er décembre, débat et vote au Parlement sur les nouvelles restrictions, conférence de presse du Premier ministre : suivez en direct les évolutions de la pandémie de coronavirus en France et dans le monde.

13h58 : L’Assemblée nationale approuve le reconfinement

L’Assemblée nationale a apporté ce jeudi un large soutien, par 399 voix contre 27, au gouvernement et au reconfinement décidé par l’exécutif face à la deuxième vague du Covid-19, lors du débat sur la crise sanitaire.

Le Premier ministre Jean Castex a fait part de sa "gratitude pour ce vote clair et sans ambiguïté qui est à la hauteur des circonstances graves que notre pays traverse".

13h37 : Le confinement jusqu’au 1er décembre, "un minimum" selon une épidémiologiste

Selon l’épidémiologiste Dominique Costagliola : "Un objectif a été fixé, celui du nombre de nouveaux diagnostics (M. Macron a indiqué vouloir passer de "40 000 cas par jour à environ 5 000" grâce au confinement instauré au moins jusqu’au 1er décembre, ndlr). On aura donc un juge de paix. Mais quatre semaines, c’est vraiment le minimum. Si on n’atteint pas cet objectif, je pense que ces mesures devront ensuite continuer et peut-être même être durcies." 

13h10 : Jean Castex regrette l'abstention de certains députés

Le Premier ministre déplore que certains députés «aient décidé de ne pas prendre part au vote» sur le plan de confinement du gouvernement, leur reprochant de «détourner le regard».

"C’est certes leur droit le plus absolu, mais quand la maison France est dans la difficulté, on doit prendre ses responsabilités, on ne détourne pas le regard", a-t-il déclaré avant le vote des députés sur la situation sanitaire et le reconfinement auquel les groupes LR et Libertés et Territoires ont déjà annoncé qu’ils ne prendraient pas part.

12h40 : Masters 1000 et Vendée Globe sans public

Le tournoi de tennis Masters 1000 de Paris est maintenu du 31 octobre au 8 novembre, mais se disputera à huis clos. Tandis que le départ du Vendée Globe aura lieu comme prévu dimanche 8 novembre mais sans public.

12h28 : LR ne prendra pas part au vote à l’Assemblée, à cause de l’attaque à Nice

Le groupe LR à l’Assemblée nationale ne prendra pas part au vote sur la situation sanitaire et le reconfinement, en raison de l’attaque à Nice, a déclaré ce jeudi son président Damien Abad, alors que la socialiste Valérie Rabault a appelé à interrompre le débat.

Il n’est "pas sûr qu’un vote qui montrerait des fractures dans la représentation nationale soit opportun (...) Notre groupe ne prendra pas part au vote, en conscience et en responsabilité afin de ne pas ajouter des divisions dans notre pays", a affirmé le député de l’Ain.

11h10 : Championnats amateurs de football et Coupe de France suspendus 

La Fédération française de football (FFF) a annoncé ce jeudi suspendre ses championnats amateurs et ses Coupes de France masculine et féminine jusqu’au 1er décembre, en raison des mesures de reconfinement.

10h30 : Le Goncourt 2020 reporté si les librairies ferment

Le prix Goncourt, qui doit être décerné le 10 novembre, ne sera remis que si les librairies sont ouvertes à ce moment-là, a indiqué ce jeudi le jury. "Les académiciens Goncourt réaffirment leur soutien total aux libraires qui affrontent une nouvelle période si difficile, conséquence de la pandémie de Covid-19", a-t-il écrit dans un communiqué.

10h05 : Suspension de séance à l’Assemblée après l'attaque de Nice

Une minute de silence a été observée par les députés en hommage aux victimes de l’attaque de Nice juste après le discours de Jean Castex sur le reconfinement. La séance est suspendue et le Premier ministre quitte l’Assemblée pour se rendre à la cellule de crise de Beauvau.

9h50 : "Le télétravail doit être le plus massif possible", annonce Castex

Devant les députés, Jean Castex défend la généralisation du télétravail durant le confinement : "Le recours au télétravail doit être le plus massif possible. Dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l'être 5 jours sur 5". "Cela sera inscrit dans le protocole national en entreprise qui sera mis en ligne ce soir", avertit-il.

9h45 : Le port du masque à l’école "étendu aux enfants de primaire dès l’âge de 6 ans"

Le Premier ministre Jean Castex annonce devant l'Assemblée nationale que "le port du masque (à l’école) sera étendu aux enfants du primaire, dès l’âge de 6 ans".

"Dès la rentrée de lundi, le protocole sanitaire sera adapté et renforcé pour assurer la protection de tous les enfants, les enseignants, les parents d’élèves, conformément à l’avis que nous a transmis (mercredi) le Haut Conseil de santé publique", a ajouté le chef du gouvernement.

9h24 : 32,7 millions de téléspectateurs

Quelque 32,7 millions de téléspectateurs étaient devant leurs postes de télévision pour l’allocution d’Emmanuel Macron, mercredi soir.

8h56 : La cantine pas en même temps pour tous les élèves

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a déclaré sur France 2 vouloir "éviter au maximum le brassage des élèves", avec par exemple "une évolution des emplois du temps pour que les élèves n'aillent pas en même temps à la cantine".

L'idée est aussi de limiter les déplacements des classes et faire en sorte que seuls les professeurs circulent. "Le brassage d'air et le nettoyage vont être renforcées", a-t-il également promis.

8h46 : Un million" de Français sont "probablement" malades du Covid-19 

Un million" de Français sont "probablement" malades du Covid-19 et "potentiellement transmetteurs du virus" à l'heure actuelle, annonce sur Franceinfo le ministre de la Santé, Olivier Véran.

"[Le confinement], ce n'est l'échec de personne. Le virus est un ennemi microscopique, invisible. Notre ennemi, c'est le virus."

8h37 : Aucun train supprimé pour ce week-end de Toussaint

Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a assuré ce jeudi matin, sur LCI, qu'il n'y aura aucun train supprimé "ni jeudi, ni vendredi, ni samedi et dimanche", afin de permettre aux Français en vacances de rentrer chez eux normalement pendant les premiers jours du confinement.

8h31 : Situation "extrêmement difficile" dans les hôpitaux pendant 2 à 3 semaines

La situation va être "extrêmement difficile" pour le système hospitalier durant deux à trois semaines en raison de la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19, a prévenu ce jeudi le président du conseil scientifique, l'instance qui guide le gouvernement, Jean-François Delfraissy, sur France Inter.

Retrouvez tous les détails dans notre article en cliquant sur ce lien

Reconfinement puis retour du couvre-feu en décembre

Selon lui, le scénario le plus probable est que le confinement, annoncé jusqu'au 1er décembre au moins, s'achève par un couvre-feu qui resterait en place pendant les fêtes de fin d'année. "Le scénario est plutôt d'avoir un confinement de ce type pendant un mois, de regarder les indicateurs (...) et de sortir du confinement avec un couvre-feu", qui resterait en place jusqu'à "début janvier", a-t-il avancé.

Nous ne serons pas à 5000 contaminations par jour

Il déclare aussi : "Au 1er décembre nous ne serons pas à 5000 contaminations par jour. Je peux vous le dire d'emblée aujourd'hui."

8h27 : "Une erreur" de fermer les commerces

La fermeture de nombreux commerces dans le cadre du reconfinement est "une erreur" qui risque d’entraîner beaucoup de faillites et de pertes d’emplois, a mis en garde ce jeudi le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux.

"On a besoin de ces commerçants pour la vie sociale» qui représentent aussi «plus de trois millions d’emplois» et «ce sont des entreprises extrêmement fragilisées qui risquent d’aller en faillite", a-t-il estimé sur Europe 1.

8h04 : Attestation disponible dans la journée

L'attestation de déplacement sera disponible dans la journée indique Matignon. Cette nouvelle version est très attendue par les parents pour déposer leurs enfants à l'école (crèche, maternelle, primaire, collège, lycée).

8h02 : Les parcs, jardins et les marchés ouverts

Les parcs, jardins et les marchés vont rester ouverts a indiqué Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, ce jeudi matin sur RTL. Sont concernés les marchés couverts et en plein air.

Les fleuristes resteront ouverts jusqu'à dimanche pour le week-end de la Toussaint.

Retrouvez tous les détails dans notre article en cliquant sur ce lien.

6h18 : Les compétitions sportives professionnelles peuvent continuer 

La ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, a annoncé mercredi soir à l’Assemblée que les compétitions sportives professionnelles peuvent continuer pendant la nouvelle période de confinement.

"Les semaines qui arrivent seront rudes économiquement mais aussi humainement. C’est pourquoi je voulais vous confirmer ce soir que la continuité du sport qui se pratique comme un métier est aujourd’hui assurée."

6h14 : Huit millions de cas en Inde

L’Inde, deuxième pays le plus touché par la pandémie après les Etats-Unis, totalise désormais plus de huit millions de cas recensés de coronavirus. L’Inde a l’un des taux de mortalité les plus faibles au monde et le nombre de nouvelles contaminations a ralenti ces derniers jours. Mais les autorités se préparent à une nouvelle flambée de cas après Diwali, la plus grande fête religieuse du pays qui aura lieu le 14 novembre

6h10 : Conférence de presse de Jean Castex à 18h30

Le Premier ministre Jean Castex détaillera jeudi après-midi les nouvelles mesures qui seront mises en place par le gouvernement, après sa déclaration à l'Assemblée puis au Sénat.

"))

6h05 : Débats et votes à l'Assemblée et au Sénat

A l'Assemblée nationale le matin puis au Sénat dans l'après-midi, les parlementaires français débattent puis votent  sur les nouvelles mesures anti-Covid au lendemain de allocution d’Emmanuel Macron.

6h02 : Reconfinement

Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir la mise en place d'un confinement, "comme au printemps", à partir de vendredi (dans la nuit de jeudi à vendredi). Il concernera "tout le territoire national", avec cependant des adaptations pour les seuls territoires d'outre-mer. Il sera cependant assoupli : les écoles ne seront pas fermées, les visites en Ehpad seront autorisées, le travail se poursuivra.

Comme au printemps, vous pourrez sortir de chez vous pour aller travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, pour porter assistance à un proche, pour faire vos courses ou prendre l'air à proximité de votre domicile. C'est donc le retour de l'attestation

Les bars et les restaurants seront fermés. (…) Les salariés et les employeurs qui ne peuvent pas travailler continueront quant à eux à bénéficier du chômage partiel

"))

Les informations des dernières heures

- Dans son allocution de mercredi soir, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d'un nouveau confinement, à partir de vendredi, sur tout le territoire national, et jusqu'au 1er décembre. Il sera cependant légèrement assoupli par rapport au confinement du printemps :  les écoles ne seront pas fermées, les visites en Ehpad seront autorisées, le travail se poursuivra.

- Le nombre de cas confirmés de coronavirus est en hausse, ce mercredi, avec plus de 36 000 personnes testées positives. Ce sont surtout les services hospitaliers qui montrent des signes de saturation : plus de 20 000 lits sont occupés actuellement par des patients Covid, dont 3 036 en service de réanimation.

- A la suite d'une réunion de crise avec les dirigeants des Länder, la chancelière allemande Angela Merkel a annoncé mercredi que les restaurants ainsi que les institutions sportives, culturelles et de loisirs seraient fermés pour un mois à compter de lundi

- Trois ou quatre vaccins disponibles au sein de l'Union européenne "à partir de fin 2020, début 2021", a annoncé ce mercredi Charles Michel, président du Conseil européen.

6h : Bonjour et bienvenue dans ce direct sur l'épidémie de coronavirus en France et dans le monde. Débat et vote au Parlement sur les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron, conférence de presse du Premier ministre Jean Castex et mise en place du reconfinement dans la nuit sont au programme, ce jeudi.