France

ÉDITORIAL. Élections municipales de 2020 : s’engager pour sa commune

Le ministère de l’Intérieur a fixé les dates des élections municipales. Les Français désigneront leurs nouveaux conseillers municipaux les troisième et quatrième dimanches de mars 2020.

Quand on apprécie sa commune parce qu’il y fait bon vivre, qu’elle est entretenue, que les services municipaux fonctionnent, que la vie associative est encouragée, il est utile de se rappeler de temps en temps que cela ne coule pas de source. Des femmes, des hommes, y consacrent de leur temps personnel, de leur énergie, passionnés par la chose publique. Que serait la France sans l’investissement de ses élus locaux ? Ils sont, avec les agents des collectivités locales, des acteurs essentiels du « vivre ensemble ». À moins d’un an des élections municipales (1), il est essentiel de rappeler l’importance de leur engagement.

Le gouvernement a présenté mercredi le projet de loi « Engagement et proximité ». Son objectif est d’encourager les citoyens à se présenter, de valoriser le statut de l’élu. De redonner de l’élan à la démocratie locale. Ce texte est important et on ne peut que souhaiter que les débats parlementaires soient à la hauteur de l’enjeu. Car l’attente est grande et la situation actuelle loin d’être satisfaisante. Beaucoup d’élus sont découragés. Près de la moitié des maires ont fait le choix de ne pas se représenter ou s’interrogent sérieusement.

Au début du mouvement des Gilets jaunes, les élus locaux ont exprimé le sentiment d’un profond malaise. Ils ont été entendus et le président de la République est allé les rencontrer dans la France entière. S’il ne réglera pas tout, le projet de loi propose des réponses concrètes et doit s’enrichir au fil des débats au Sénat et à l’Assemblée nationale.

Urgente parité

Parmi les questions à régler d’urgence : la parité. Les femmes représentent près de 53 % du corps électoral mais 83 % des maires sont des hommes (2). Peut-on continuer comme cela ? Cette situation n’est plus acceptable dans une démocratie moderne. Mais, femmes ou hommes, les citoyens ne sont pas sur un pied d’égalité quand il s’agit d’accéder à des fonctions électives. Ce n’est pas un hasard si l’âge moyen des maires est de 62 ans. Il est évidemment plus facile d’être maire quand on est à la retraite. Mais comment accepter que si peu de jeunes soient élus ? Pourquoi, alors que tant de jeunes s’engagent généreusement pour de belles causes, sont-ils si peu nombreux à se présenter aux élections locales ? Les questions d’accès à la formation, de garde d’enfants, de temps disponible pour faire campagne, de revenus, sont autant d’obstacles à un engagement politique serein. La trentaine de mesures annoncées par le gouvernement devrait être mise en place pour que les élu(e) s de 2020 puissent en bénéficier.

La démocratie locale a besoin de débats, de majorités inspirées et d’oppositions constructives. Elle a aussi besoin d’une opinion publique attentive et investie, respectueuse des personnes qu’elle désigne pour la représenter dans toute sa diversité. Justement, certains discours sur les élus, faut-il le rappeler, représentants du peuple et désignés par lui, deviennent insupportables.

Que tous ceux qui critiquent vertement les élus locaux se présentent aux élections municipales. Qu’ils aillent passer du temps, dans les majorités ou les oppositions, pour débattre, construire, proposer. Et on verra.

(1) 15 mars et 22 mars 2020.

(2) Données 2018.

ÉDITORIAL. Élections municipales de 2020 : s’engager pour sa communeOuest-France.fr

Football news:

Ole-Gunnar sulscher: je Pense que le penalty d'Aston Villa était
Philadelphie a joué dans des t-shirts avec les noms des noirs morts aux mains de la police
Kompany tente tout à Anderlecht: il s'entraîne sans licence (terrible), joue 15 matchs et investit 3 millions d'euros dans le Club
L'entraîneur Aston Villa sur le penalty de Manchester United: une décision Honteuse
Paul Pogba: Gagner la Ligue Europa et la fa Cup sont les deux buts de Manchester United pour cette saison
Manchester United est le premier dans l'histoire de l'APL a remporté 4 matchs consécutifs avec une différence d'au moins 3 buts
Brunu a marqué 7 (4+3) points lors de ses 3 derniers matchs pour Manchester United