logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Étude : les sujets de conversation préférés des Français

Ce n'est un secret pour personne, les Français aiment parler. Mais quel est le sujet qui monopolise le plus leur attention  ? Alors que le Festival des conversations (Paris et Grigny) se termine, Le Parisien publie une étude sur nos thèmes de conversations favoris. La première place du classement est occupée par l'environnement. Ainsi, ce sujet serait dans 35 % des discussions. Pesticides, malbouffe, canicule, dérèglements climatiques, mais aussi et surtout météo, les thématiques sont nombreuses pour échanger à la machine à café ou du bureau ou sur WhatsApp.

Comme le révèle le quotidien, c'est la vie politique et la vie en société qui arrivent ensuite, avec 15 % des suffrages. Conditions de travail, défiance à l'égard du personnel politique ou critique visant le manque de représentativité, les sujets plus clivants passionnent aussi les Français.

Apprendre à terminer un échange

Des bavardages quotidiens nourris également de la gastronomie et des repas. En effet, 12 % des sondés aiment échanger sur les recettes ou la préparation du dîner. Une autre thématique se révèle très prisée par 13 % des répondants : le bien-être. Ce sujet de discussion, davantage plébiscité par les CSP, concerne le yoga, le développement personnel, le bien-veillir, etc. 10 % des Français aiment échanger sur les loisirs : livres, vacances, voyages, expositions, cinémas, etc.

Mais la conversation, c'est du sérieux, c'est un art même. Comme le rapporte Le Parisien, le Festival des conversations s'est donné pour mission de la faire classer au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Cité par le quotidien, Guillaume Villemot, fondateur de ce festival, revient sur l'ennemi de la conversation. « Le manque de temps. Quand on va trop vite, quand on veut faire trois choses en même temps, on dialogue mal. Il faut savoir se consacrer à une conversation, tout en sachant la terminer. » Si, pour lui, les réseaux sociaux sont « des déclencheurs et accélérateurs », « la meilleure des conversations est bien réelle et physique et non derrière un écran ».

Lire aussi Restitution culturelle : « Il n'y a pas que les biens, il y a aussi les traditions orales africaines »

All rights and copyright belongs to author:
Themes
ICO