France

Explosions à Beyrouth : la France "envoie des secours et des moyens", l'Iran et Israël offrent leur assistance

La France a déclaré mardi soir être aux "côtés du Liban" et Emmanuel Macron a annoncé l'acheminement des "secours et moyens français" à Beyrouth après les fortes explosions ayant fait au moins 50 morts. Le Royaume-Uni, l'Iran mais aussi Israël ont offert leur assistance.

Les réactions internationales se multiplient après les explosions ayant frappé le port de Beyrouth mardi 4 août et dont le bilan ne cesse d'augmenter. Les mains tendues se sont multipliées bien avant l'appel à l'aide lancé par le Premier ministre libanais Hassan Diab aux "pays amis".

"J'exprime ma solidarité fraternelle avec les Libanais après l'explosion qui a fait tant de victimes et de dégâts ce soir à Beyrouth. La France se tient aux côtés du Liban. Toujours", a réagi sur Twitter le président français Emmanuel Macron.

"Des secours et moyens français sont en cours d'acheminement sur place", a ajouté le président de la République, peu après une première réaction du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. "Alors que Beyrouth vient d'être durement touchée par des explosions, la France présente ses condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux nombreux blessés", a réagi Jean-Yves Le Drian, dans un tweet.

Le Royaume-Uni et Israël ont également offert leur assistance au pays du Cèdre. Les États-Unis ont indiqué surveiller l'évolution de la situation

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, s'est également exprimé déclarant que la Grande-Bretagne se tenait prête à fournir son aide à Beyrouth.

L'Iran exprime ses "pensées et prières"

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a exprimé le soutien de son pays au peuple "résilient" du Liban.

"Nos pensées et prières sont avec le grand et résilient peuple du Liban", a tweeté le ministre iranien."Comme toujours, l'Iran est tout à fait disponible pour fournir de l'assistance par tous les moyens nécessaires", a-t-il dit, appelant le Liban à "rester fort".

Israël dément son implication et offre assistance

Alors que des rumeurs et de la désinformation rendait responsable Israël des détonations survenues dans le port de Beyrouth, un responsable israélien s'exprimant sous le sceau de l'anonymat a assuré qu'Israël n'avait "rien à voir avec cet incident".

Dans une déclaration conjointe entre le ministre des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, et le ministre de la Défense, Benny Gantz, ce dernier a affirmé qu'Israël s'était rapproché du Liban pour "offrir au Libanais une assistance médicale et humanitaire".

Les États-Unis ont dit suivre avec attention la situation et le département d'État américain se tient prêt à offrir toute l'assistance nécessaire aux Libanais.

Avec AFP

Football news:

L'Atletico est en pourparlers avec Arsenal pour louer Torreira avec le droit de rachat
Kulusevski a marqué le sixième touché et le premier touché pour la Juve - c'est décisif lors de la première victoire de l'entraîneur Pirlo
Le Real Madrid est le premier de La Liga à lancer sur le terrain 4 joueurs nés dans les années 2000
Messi a dit au revoir à Vidal: il t'a toujours considéré comme un phénomène. Nos chemins se croisent à nouveau
Zidane 0-0 avec la Sociedad: le Real a perdu deux points. Dans l'ensemble, nous avons bien joué
Le Real Madrid a perdu des points lors du 1er match De Liga dans 5 des 8 dernières saisons en tant que champion
Andrea Pirlo: je ne veux pas simplement copier les idées de quelqu'un, j'ai les mi-temps