France

Festival de La Rochelle : Véronique Genest rayonnante face à Fabienne Carat

Entre le 12 et le 15 septembre 2018, La Rochelle accueillait un panel de célébrités à l'occasion de son célèbre festival de la fiction télévisée. Comme chaque année, et pour cette 20e édition, les séries et téléfilms français ont été récompensés par le jury, composé cette fois-ci de la scénariste Baya Kasmi, du comédien Bruno Debrandt, de la compositrice Audrey Ismaël, du producteur Jean-Benoit Gillig et du réalisateur Christophe Lamotte et présidé par la comédienne Marie Gillain (Souviens toi, Speakerine).

Après une semaine de visionnage, de débats et de conférences de presse, la cérémonie de clôture présentée par l'humoriste Mathieu Madénian a eu lieu ce samedi au Théâtre de La Coursive. Pour l'occasion, de nombreux comédiens et producteurs qui rythment la vie du petit écran étaient présents pour se prêter au jeu du photocall.

Parmi les invités, Véronique Genest faisait une apparition remarquée en dévoilant sa silhouette amincie dans un chemisier blanc transparent. A ses côtés, les comédiennes Fabienne Carat (Plus belle la vie) et concurrentes directes Mélanie Maudran (Un si grand soleil) étaient tout sourire face aux photographes, visiblement ravies d'assister à la remise de prix.

On a aussi vu la comédienne Audrey Fleurot, l'acteur et producteur Dominique Besnehard, Ahmed Sylla, Julie Bargeton, Amir El Kacem, Olivier Charasson, la jeune maman Charlotte Gaccio (fille de Michèle Bernier) et l'équipe du film Jonas en compétition.

Meilleur téléfilm : Jonas (Arte, En Compagnie des lamas) écrit et réalisé par Christophe Charrier
Meilleure mini-série de 52 minutes : Jeux d'influence (Arte, What's up Films). Créateurs : Jean-Xavier de Lestrade, Antoine Lacomblez. Réalisation Jean-Xavier de Lestrade.
Meilleure série de 52 minutes : Dix pour Cent (France 2, Mon voisin Productions, Mother Production). Scénario : Fanny Herrero, Benjamin Dupas.
Meilleure série de 26 minutes : HP (OCS, Lincoln TV). Créatrices : Angela Soupe, Sarah Santamaria-Mertens.
Meilleure série web et digitale : L'Arène (Téléquébec Urbani, Nitrofilms). Créatrice de l'oeuvre : Marjorie Armstrong
Meilleure réalisation : Christophe Charrier pour Jonas (Arte, En Compagnie des lamas).
Meilleur scénario : Une vie Après (Arte, Pierre Javaux Productions).
Meilleure musique : Alex Beaupain pour Jonas (Arte, En Compagnie des lamas)
Meilleure interprétation féminine : Noémie Lvovsky, Roxane Potereau, Léonie Simaga, dans Les Impatientes (France 2, Septembre Productions)
Meilleure interprétation masculine : Frédéric Pierrot dans Une vie Après (Arte, Pierre Javaux Productions, Pictanovo).
Jeune espoir féminin - Adami : Lola Créton dans Dévoilées (Arte, Vega Production).
Jeune espoir masculin - Adami : Bejamin Voisin dans Je sais Tomber (Arte, Storia Télévision).
Meilleure fiction européenne : The Day - De Dag (Belgique Polar+, Telenet, SBS Belgium Série). Producteurs : : FBO, Woestijnvis. Créateurs : Jonas Geirnaert, Julie Mahieu.
Prix spécial du jury de la meilleure fiction européenne : The Carlos Benede Story (Allemagne ZDF, Hager Moss Film)
Meilleure fiction francophone étrangère : Invisibles (Côte d'Ivoire, Canal+ Afrique, TSK Studios). Créateur : Alex Ogou

Prix du public :
Prix Nouvelle-Aquitaine des lecteurs de Sud-Ouest : Je sais tomber (Arte, Storia Télévision)
Prix des collégiens de la Charente-Maritime : Escape (Golden Stories, GM6, Golden Network).
Prix de la meilleure série de ces dernières années Télé Poche/Télé Star : Capitaine Marleau (France 3)

Football news:

Arsenal négocie avec l'ex-défenseur niçois Sarr, 21 ans
Sétien sur le fait que Barcelone ne gagne pas La Liga: Je porte une part de responsabilité, mais pas la totalité
Joan Laporte: à la place, Javi ne serait jamais allé au Barça sous cette direction
Le Bayern, l'Atlético et Everton s'intéressent à la Zaa
Joan Laporte: Messi est le meilleur de l'histoire. Il doit créer des conditions appropriées
Mourinho de Bergwein en réserve: Klopp, Pepa et Lampard vous posez ces questions
Sulscher about Pogba: il est génial depuis le redémarrage. Quand Paul joue comme ça, on ne peut pas ne pas l'inclure dans la composition