logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo logo
star Bookmark: Tag Tag Tag Tag Tag
France

Foot - ANG - Manchester United - Tottenham : Rashford 2 - Mourinho 1

Battu pour la première fois sur le banc de Tottenham, José Mourinho s'est incliné sur un doublé de l'attaquant de Manchester United Marcus Rashford. (Reuters)

Pour son retour à Old Trafford, José Mourinho a connu sa première défaite sur le banc de Tottenham (2-1), battu par un doublé de Marcus Rashford lors de la 15e journée de Premier League.

mis à jour le 4 décembre 2019 à 23h31

Dans les couloirs d'Old Trafford, il a, dans un premier temps, fait comme chez lui, saluant chaleureusement les employés anonymes du club mancunien lors de son arrivée au stade, un peu moins les joueurs. Quelques heures plus tard, José Mourinho avait perdu son sourire et sa bonhomie, défait pour la première fois depuis son arrivée sur le banc de Tottenham, dans un stade où il laissa un trophée (la Ligue Europa en 2017) et, aussi, pas mal de rancoeur.

Un match dominé par Manchester United

Ils étaient nombreux d'ailleurs à vouloir le faire tomber et Marcus Rashford endossa vite le costume de porte-parole des réfractaires au « Mou », lui qui délaissa, parfois, l'international anglais lors de ses deux saisons chez les Red Devils. En trente minutes, Rashford avait déjà frappé quatre fois au but, dont trois dans le cadre : la première avait été décisive, après une défense baroque de Sanchez et une main fébrile de Gazzaniga (7e), les suivantes furent sauvées, cette fois, par le gardien argentin qui en dévia une sur la barre (25e) et l'autre en corner.

La première demi-heure fut donc totalement maîtrisée par les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer et rien ne semblait pouvoir les mettre en difficulté, surtout pas l'animation offensive des Spurs, stérile. Leur unique incursion dans le camp mancunien fut pourtant la bonne et après un bon travail de Son sur le côté gauche, un ballon en cloche dans la surface locale permit à Dele Alli d'enchaîner, entre Fred et Young, un contrôle et une reprise en demi-volée devant De Gea (39e).

Tottenham n'avait rien montré avant (aucun tir), il ne montra rien ensuite et c'est logiquement que Rashford, encore lui, provoqua puis transforma, au retour des vestiaires, un penalty concédé par le Français Moussa Sissoko (47e). En toute fin de match, en contre, l'international anglais aurait même pu inscrire un triplé mais le héros mancunien du soir était fatigué.

Liverpool large vainqueur à Everton, Leicester dauphin


Sur les autres terrains de Premier League, Leicester ne lâche pas le duo Liverpool - Manchester City et repasse même devant les hommes de Pep Guardiola à la faveur de leur victoire contre Watford, toujours dernier (2-0) grâce à un penalty de Vardy puis un dernier but dans les arrêts de jeu de Maddison (90+6e).

Les Foxes, champions d'Angleterre en 2016, reprennent leur place de dauphins derrière les Reds, larges vainqueurs d'Everton dans le derby de la Mersey (5-2) avec un doublé d'Origi (6e et 31e), un but de Shaqiri (17e) et un dernier de Wijnaldum (90e). Entre-temps, Sadio Mané, en plus de deux passes décisives, avait également marqué son but et le 4e du classement du Ballon d'Or France Football (45e) ne fut pas loin d'un doublé en fin de rencontre. À Londres, Chelsea (4e) reste au contact du trio de tête avec sa victoire (2-1) face à Aston Villa sur des buts d'Abraham et Mount.

publié le 4 décembre 2019 à 22h26

Themes
ICO