France

Foot - C1 - Lyon - Drôle de décor pour la conférence de presse de Rudi Garcia (OL) à Turin

Rudi Garcia, ici avec Juninho, a vécu une conférence de presse particulière, ce jeudi. (P. Lahalle/L'Équipe)

Rudi Garcia, ici avec Juninho, a vécu une conférence de presse particulière, ce jeudi. (P. Lahalle/L'Équipe)

Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OL, a vécu une conférence de presse très inhabituelle, ce jeudi, à Turin, avant le huitième de finale retour de Ligue des champions entre sa formation et la Juventus.

H. P. mis à jour le 6 août 2020 à 21h26

Rudi Garcia s'est assis dans la salle de presse du Juventus Stadium, un poil interloqué, ce jeudi. Face à lui, les chaises vides de l'amphithéâtre et des écrans géants retransmettant en direct les questions des journalistes postés devant leur pupitre dans le stade. Bienvenue dans le nouveau monde. Pour la première fois, mais c'est une habitude en Italie depuis le retour du confinement, l'entraîneur s'adressait via des écrans à des interlocuteurs lointains.

« Pas facile de trouver le bon ton pour répondre »

Lors de la finale de la Coupe de la Ligue, il y a une semaine, en France, la distanciation physique à l'intérieur de l'amphi avait suffi en condamnant certains sièges. Pas ici où la séparation totale a été préférée. Étrange décor qui rappelait à Garcia une vieille émission française de ses jeunes années... « C'est surréaliste, disait-il. On dirait un peu l'Académie des 9 d'où on se trouve ! Bon, les gens ne connaissent plus trop, mais on vous voit dans des cases. Et quand vous posez une question, ça zoome sur des journalistes. On parle à des micros, à des caméras, on dirait une pièce de théâtre sans public. C'est une grande première et ce n'est pas facile de trouver le bon ton pour répondre. Même pour vous, je trouve que ce n'est pas facile de trouver le bon ton pour nous poser des questions... »

L'entraîneur lyonnais n'a rien dévoilé de sa composition mais devrait partir avec les mêmes joueurs que contre le PSG.

publié le 6 août 2020 à 21h06

Football news:

Conte about 4:3 avec la Fiorentina: Impressionné par l'attaque de l'inter. Nous manquions d'équilibre, nous avons payé pour cela
Zidane 3-2 avec le Betis: le Real peut s'améliorer et le sera. Un jeu difficile, mais on croyait gagner jusqu'à la fin
Dest a dit au revoir aux joueurs de l'Ajax et s'envolera aujourd'hui pour Barcelone (Gerard Romero)
Vidal a fait ses débuts pour l'inter lors du match contre la Fiorentina
Barcelone n'envisagera la candidature de zinchenko que si firpo part
L'arbitre après VAR pour une faute sur Jovic a retiré le défenseur Betis Emerson
Lampard a remplacé Kepa, mais a obtenu 0-3 de West Brom en première mi-temps. Ensuite, Chelsea s'est réuni et a donné un coup de pied: seuls les élèves ont marqué