France

Foot - C1 - PSG - Ligue des champions : un arbitre suédois pour le PSG en Turquie

Le suédois Andreas Ekberg va arbitrer le PSG mercredi en Ligue des champions (Thorsten Wagner/WITTERS/PRESSE SPORTS/Presse Sports)

Le suédois Andreas Ekberg va arbitrer le PSG mercredi en Ligue des champions (Thorsten Wagner/WITTERS/PRESSE SPORTS/Presse Sports)

L'UEFA a désigné le suédois Andreas Ekberg pour arbitrer la rencontre de Ligue des champions mercredi (18h55) entre le club turc Istanbul Basaksehir et le PSG.

26 octobre 2020 à 16h23

À deux jours de la rencontre entre l'Istanbul Basaksehir et le Paris-SG (18h55), qui s'annonce tendue étant donné le climat politique entre la France et la Turquie, l'UEFA a désigné Andreas Ekberg comme arbitre central.

À 35 ans, le Suédois n'a que peu d'expérience à ce niveau. S'il compte une petite douzaine de rencontres en Ligue Europa, Ekberg n'a officié que lors de deux matchs de C1 : Manchester City-Hoffenheim (2-1) en décembre 2018, et Liverpool-Salzbourg (4-3) en octobre 2019.

L'UEFA a aussi confirmé l'arbitre qui mènera les débats lors de Marseillle-Manchester City ce mardi à l'Orange Vélodrome (21 heures). Il s'agit de l'Allemand Tobias Stieler, 39 ans, qui n'a lui arbitré que quatre matches de Ligue des champions dans sa carrière. Il n'a jamais arbitré un club français.

publié le 26 octobre 2020 à 16h23

Football news:

Au Revoir, Papa Bouba Diop. Grâce à toi, j'ai vécu le tournoi le plus brillant de mon enfance
Nuno about 2-1 avec Arsenal: Nous avons joué incroyable, très fier. Jimenez est venu à la vie
Arsenal a marqué 13 points en 10 matches de départ - le pire résultat en 39 ans
West Bromwich peut acheter des investisseurs américains. Le propriétaire chinois du Club veut 150 millions de livres
Lampard sur les mots de Mourinho sur le poney: vous avez Kane, Son, Bale et Alli. Nous nous battons tous pour la victoire dans la premier League
Mourinho: Tottenham ne participe pas à la course, parce que nous ne sommes pas un cheval, mais un poney
Laurent blanc: je reviendrai au football, mais à la maternelle. Maintenant, les entraîneurs sont invités à augmenter le coût des joueurs, je n'aime pas cela