France

Foot - ESP - Barça - Barça : Josep Maria Bartomeu accusé de paralyser la motion de censure à son encontre

Josep Maria Bartomeu reste, pour l'heure, président du Barça. (Marc Gonzalez Aloma/AFP7)

Josep Maria Bartomeu reste, pour l'heure, président du Barça. (Marc Gonzalez Aloma/AFP7)

Après avoir refusé de démissionner, Josep Maria Bartomeu, le président du Barça, a annoncé l'opposition des autorités locales à la tenue du vote de la motion de censure aux dates prévues. Les socios comptent porter plainte.

27 octobre 2020 à 00h10

Le feuilleton semblait toucher à sa fin... Il ne fait, en réalité, que commencer. Annoncé démissionnaire par nombre de médias espagnols depuis dimanche, Josep Maria Bartomeu, le président du FC Barcelone, a déclaré lundi qu'il n'y avait « aucune raison de démissionner. Ce serait un mauvais moment pour quitter le Barça, et le laisser avec un gestionnaire qui ne pourrait pas prendre les décisions que nous prenons tous les jours. »

Cette conférence de presse, marquée par la nervosité palpable du dirigeant, avait surtout pour utilité d'éclaircir l'organisation du vote de la motion de censure à son encontre. Début octobre, 20 731 voix s'étaient élevées contre la direction, bien au-delà des 16 521 requises. Mais le président (depuis 2014) a finalement délivré un message inattendu.

« Les décisions prises par la Généralité sont en désaccord avec l'état d'urgence sanitaire mis en place »

S'il a certifié avoir étudié l'hypothèse d'un vote décisif les 15 et 16 novembre (dates prévues), Bartomeu a assuré que la Généralité de Catalogne (autorité locale) s'était opposée à la tenue du scrutin. « On a proposé que le vote puisse avoir lieu dans 21 lieux différents, a-t-il lancé. Les décisions prises par la Généralité sont en désaccord avec l'état d'urgence sanitaire mis en place. » En bref, Bartomeu attend un message clair des autorités quant au Covid-19 pour organiser un vote.

Sous mandat jusqu'au 20 mars 2021, le président est accusé de vouloir gagner du temps, de paralyser un processus démocratique d'une ampleur sans précédent au sein du club. La manière dont il a répondu aux questions - avec distance - a aussi posé question. Les socios ont donc annoncé leur volonté de porter plainte contre la direction du club ce mardi.

« Nous voulons tous que Messi prenne sa retraite ici »

Seul le cas Lionel Messi a été traité avec transparence. « Il y avait une date limite pour qu'il nous annonce sa volonté de partir du club, a confié Bartomeu. Il ne l'a pas fait et le voici, toujours au Barça. Nous voulons tous qu'il prenne sa retraite ici. »

publié le 27 octobre 2020 à 00h10

Football news:

Liverpool s'intéresse au défenseur de 21 ans de Leipzig Konate
Niko Kovac: j'Attends le retour de Golovin. Mais peut-être vaut-il mieux attendre encore une semaine ou deux
Les examinateurs de Suarez en Italien ont été suspendus pour 8 mois. Une enquête est en cours contre le directeur de la Juve Paratici
Zinédine Zidane: je ne me suis Jamais senti intouchable au Real Madrid. La critique est normale
Marca a avoué son amour à Ramos. En première page - 100 raisons de prolonger le contrat de Sergio avec le Real Madrid
Manchester United pourrait inviter Tuchel. L'entraîneur du PSG est intéressé
Le stade Napoli est renommé en l'honneur de Maradona