France

Foot - ITA - Italie : Naples écrase l'AS Rome en Serie A et rend hommage à Maradona

Buteur contre l'AS Rome (4-0), Lorenzo Insigne a célébré son coup franc en brandissant un maillot floqué au nom de Maradona. (Reuters)

Buteur contre l'AS Rome (4-0), Lorenzo Insigne a célébré son coup franc en brandissant un maillot floqué au nom de Maradona. (Reuters)

Naples a facilement battu l'AS Rome (4-0), ce dimanche, dans une soirée touchante marquée par de nombreux hommages à Diego Maradona, disparu cette semaine.

29 novembre 2020 à 23h12

L'émotion était palpable à chaque instant de ce Naples-AS Rome (4-0), dimanche soir, disputé quatre jours seulement après la disparition de Diego Maradona, l'idole de tout un club, de toute une ville. Lorenzo Insigne et ses coéquipiers ont été parfaits dans la série d'hommages qu'ils ont rendus au « Pibe de Oro », et puisqu'il y avait aussi un match à jouer, ils ont été à la hauteur encore.

Les joueurs de Gennaro Gattuso ont tout de suite été pressants et, s'ils ont été dangereux, c'est d'abord sur coups de pied arrêtés, tirés par Mertens le plus souvent. Mais l'international belge a manqué de précision sur ses tentatives et c'est finalement le capitaine, Insigne, qui s'est distingué. Sur un coup franc excentré sur la gauche de la surface de réparation, l'international italien a ouvert le score d'une belle frappe enroulée du droit (30e). Un but qu'il a célébré en brandissant un maillot collector floqué au nom de Maradona.

Sous pression et incapables de bien mener leurs rares occasions, les Romains ont été trop timides dans tout ce qu'ils ont entrepris, et la sortie sur blessure du Français Jordan Veretout n'a peut-être pas arrangé les choses. La deuxième mi-temps a été à sens unique, et les Napolitains ont été redoutables d'efficacité. Fabian Ruiz a placé une frappe à ras de terre qui a pris à contre-pied Mirante, masqué sur le coup (60e).


Le gardien de la Roma ne pouvait pas grand-chose sur le coup mais il a été fautif ensuite en relâchant un tir d'Elmas, repris à bout portant par Mertens (81e). Et puisque les Napolitains n'étaient pas rassasiés dans cette drôle de soirée, leur première dans un stade rebaptisé au nom du « Pibe de Oro », c'est Politano qui a clos le festival d'un slalom dans la surface avant de dribbler Mirante et de marquer dans le but vide (87e). Avec cette victoire, Naples recolle à égalité de points avec son adversaire du soir et avec la Juventus Turin, parmi la meute des poursuivants au leader, l'AC Milan.

publié le 29 novembre 2020 à 23h12

Football news:

Klopp à propos de 0-1 avec Burnley: si nous gagnions en jouant mal, tout le monde dirait: ils ont encore un résultat. Cela ne nous aiderait pas
Ramos est le défenseur le plus performant entre 2011 et 2020. Il compte 89 buts (IFFHS)
Frank Lampard: Chelsea a perdu quelques bases. Notre caractère est resté le même, il nous a gagné des matches
Covid à Rome: 2 employés du Club sont tombés malades. L'examen médical d'El Shaarawy a été reporté
Klopp sur l'avenir de Salah: je ne pense pas que cela gâcherait la saison. Une chose normale pour le monde du football
Sulscher à propos de Van de Beke: je ne dirais pas qu'il est heureux. Il y a des joueurs qui sont vraiment bons à sa position
Leicester s'intéresse à Edward. Rogers a travaillé avec l'attaquant du Celtic